La 33e Primo Cup anime le plan d'eau de la Principauté

Du 2 au 5 février, le plan d'eau de la Principauté accueillait la 33e édition de la Primo Cup - Trophée Crédit Suisse. Une fois n'est pas coutume, le traditionnel rendez-vous de ce début février se tenait non pas sur deux, mais sur un week-end.

C’est le premier grand rendez-vous de l’année. Un événement incontournable du début de saison qui réunit chaque année des centaines de marins passionnés. Et cette édition 2017 de la Primo Cup - Trophée Crédit Suisse  n’aura pas dérogé à la règle. Nous vous proposons de découvrir cette 33e édition au travers de ses chiffres-clés :

1

Cette année, et pour la toute première fois depuis la création de la Primo Cup il y a 35 ans, ce rendez-vous incontournable de la Méditerranée s'est déroulé non pas sur deux mais sur un seul week-end. Après un jour d'entraînement, c'est finalement le vendredi 3 février que les marins se sont élancés pour trois jours de compétition pendant lesquels ils ont réalisé trois ronds de course en baie de Monaco. Cette nouveauté qui visait à permettre à chaque série de disposer de plus d'espace et ainsi ouvrir des possibilités de choix tactiques par rapport aux années précédentes où jusqu'à 6 séries passaient parfois aux mêmes passages de marques.

130

En parlant de séries, elles étaient au nombre de cinq, réunissant près de 130 embarcations. 

Aux côtés des fidèles habitués de l'épreuve - les Star (longtemps support olympique) ainsi que des séries phares du Yacht Club de Monaco, telles que les Smeralda 888, les J/70 et les Melges 20 -, cette 33e édition accueillait pour la toute première fois les M32. Notons que ce catamaran, ultra moderne tout en carbone, a également fait cette année son entrée dans les Monaco Sportsboat Winter Series, avec comme tête de file, le sociétaire du Yacht Cub de Monaco, Guido Miani à bord de Neverland.

Primocup17sg 01678  Studioborlenghi S Gattini

Notons également le retour du Diam 24od, les trimarans officiels du Tour de France à la Voile depuis 2015, qui avait déjà fait une apparition très remarquée l'an dernier.

400

Comme chaque année, le succès de cette régate méditerranéenne ne se dément pas. Près 400 marins, de 16 nationalités différentes s’étaient donnés rendez-vous sur le plan d’eau de la Principauté.

Et cette année encore, la régate a attiré du beau monde, notamment en Star, puisque la Primo Cup constituait la deuxième étape du circuit hivernal européen de la série. Au sein de la vingtaine d'équipages de cette catégorie, on retrouvait notamment l'Autrichien Christian Nehammer, qui a participé aux Jeux Olympiques de Pékin de 2008 ou l'Italien Roberto Benamati, champion du monde 1991 ou encore ‎l'Américain Jack Jennings et son partenaire l'Allemand Frithjof Kleen, l'un des meilleurs équipiers de la série et champion du monde 2014.

Primocup17sg 02203  Studioborlenghi S Gattini

Les  J/70 et les Melges 20 n'étaient pas en reste puisque l'on retrouvait également quelques noms bien connus en Principauté à l'instar de Vincenzo Onorato (Mascalzone Latino, J/70) - champion d’Europe de Melges 32 et vainqueur de la Rolex Middle Sea Race 2016, tout récemment élu "Régatier du Y.C.M. pour l’année 2016" ou encore le Français Sébastien Col ‎(Arcora, Melges 20), qui navigue habituellement sur Malizia avec Pierre Casiraghi.

50 inscrits

Cette année encore, la flotte de J/70, la série phare du Yacht Club de Monaco, était la plus représentée, avec dans ses rangs 50 inscrits de 12 nationalités différentes, dont une quinzaine d'équipages battant pavillon monégasque. Il faut dire que cette catégorie a fait depuis quelques années de Monaco sa base hivernale et participe régulièrement aux Monaco Sportsboat Winter Series, ces régates d'entraînements en vue des grandes échéances de l'année. Notons d'ailleurs que la Primo Cup comptait par ailleurs  comme le 4e et avant-dernier acte de cette manifestation . 

Primocup17lb 01274  Studioborlenghi L Butto

Du côté des résultats, cette édition aura été marquée par la domination des Brésiliens de Mandachuva qui remportent toutes les manches de la série, ne laissant aucune chance à ses concurrents. Notons d'ailleurs la belle place du sociétaire du Yacht Club de Monaco Ludovico Fassitelli, vice-champion d’Europe de la catégorie, qui s'octroie la troisième place du classement. 

30

Au total, les cinq séries auront couru trente manches. De quatre pour les J/70 et les Star jusqu'à neuf pour les M32, et ce, dans toutes les conditions possibles. Dès le vendredi, premier jour de régate, la "brise" de 20 nœuds de Sud-Ouest établis, accompagnée d’un léger clapot, offrait une belle entrée dans le vif du sujet. De quoi combler les marins en quête de concurrence et de stratégie, mais également de prendre le plein de sensations fortes avant une journée du samedi qui s'annonçait, elle, plus mitigée. Heureusement, le soleil et la brise ont fini par s’inviter permettant la tenue de belles manches pour les M32, les Melges 20 et les Smeralda. 

Dimanche, si la journée fut maussade, elle n'en fut pas moins productive. Alors que le sort de certaines classes étaient déjà annoncés, - à l'image de J/70 ou des Smeralda - cette dernière journée de régate a vu les leaders des Melges 20 et les M32 en proie à une lutte acharnée. 

Du côté des Melges 20, jusqu'au dernier moment, il était difficile de départager l'Italien Achille Onorato et le sociétaire du Yacht Club de Monaco, Matteo Marenghi Vaselli (Raya). Ils termineront finalement au même nombre de points suivis de très près par le président de l’International Melges 20 Class Association, Manfredi Vianini Tolomei.

A bord des catamarans, ce sont finalement les Suédois de Flux Team qui remportent cette manche, après un retour en force lors de ce dernier jour de régate. Ils sont suivis de près par l'Italia Sailing Team de Riccardo Simoneschi et de leurs compatriotes des Cape Crow Vikings qui après une lutte au couteau devance de trois points le Monégasque Guido Miani (4e)

Rendez-vous l'année prochaine, pour la 34e  édition de la Primo-Cup Trophée Suisse, qui se tiendra à nouveau sur deux week-ends, du 1 au 4 février et du 8 au 11 février 2018.


Retrouvez tous les résultats de cette 33e Primo Cup ainsi que les résumés en images des différentes régates sur le site du Yacht Club de Monaco

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos