Primo Cup : les Monégasques brillent en Smeralda 888

La 30e édition de la Primo cup conviait six classes de monotypes ce week-end : les SB20, les Smeralda 888, les J/70, les Melges 20, les Platu 25 et les Longtze Premier. En Smeralda 888, ce sont les marins monégasques qui l'ont emporté. Une belle façon de clôturer l'événement dont le second pan s'étirait du jeudi 6 au dimanche 9 février.

Après un premier week-end sous les couleurs de la Suisse - du vendredi 31 janvier au dimanche 2 février - le second n'a fait que confirmer l'importance de la Primo cup dans le cœur des marins. 

Elle a attiré 800 passionnés de tous horizons au total, embarqués sur 160 unités et représentant les couleurs de dix-sept nations. Dans des conditions musclées, cette trentième Primo Cup-Trophée Crédit Suisse n’a pas failli à sa réputation de régate hivernale exigeante, coup d'envoi du circuit méditerranéen.

Entre jeudi 6 et dimanche 9 février, six classes de monotypes étaient conviées : les SB20, les Smeralda 888, les J/70, les Melges 20, les Platu 25 et les Longtze Premier. 

Les Monégasques de "Bear Essentials" l'ont emporté

Pour la Principauté, l'événement s'est achevé de la plus belle des manières, avec une victoire en rouge et blanc, en Smeralda 888. Le premier équipage du Yacht club de Monaco emmené par Blandine Medecin sur "Bear Essentials" est arrivé à égalité de points avec le deuxième, celui du doyen de la flotte, Adalberto Miani, sur "Botta Dritta".

Les conditions difficiles ont rudoyé les équipes et leur vaisseau, comme en témoigne le démâtage, dans le dernier bord de spi, de "Probeda", barré par Vasily Sukhotin, noyant ses prétentions au podium. 

Le Prince Charles de Bourbon-Siciles ("Vamos mi Amor"), président de la classe, termine en 3e position. Après un break de deux ans sur le support, il revient à la compétition en grande forme. 

L'équipage d'"Aramis" a remporté le butin

Leurs voiliers dûment grutés et chargés sur leur remorque, les coureurs se sont retrouvés en fin d'après-midi pour assister à la traditionnelle remise des Prix orchestrée par Bernard d'Alessandri. 

L’occasion, pour le Secrétaire général du Yacht club de Monaco, de rappeler "non sans une certaine émotion qu’il s’agissait non seulement du 30e anniversaire de la Primo Cup, mais également de la dernière édition organisée de ce côté du port, donnant rendez-vous en 2015 dans le nouveau bâtiment dessiné par Norman Foster et dont l’inauguration est prévue le 20 juin prochain".

Fidèle à l’épreuve depuis près de 30 ans, l'équipementier Slam, a une nouvelle fois apporté sa dotation en offrant aux trois premiers équipages de chaque série des vêtements de la ligne Advanced Technology Sportswear. 

Très attendu des marins, le tirage au sort nominatif, dans la série la plus représentée, pour l'attribution du lingot d'or offert par la banque Crédit Suisse a mis en avant le jeune équipage suisse du SB20 "Aramis", barré par Martin Sigrist. Un coup du destin bien senti qui permettra de réparer le monotype abîmé suite à un accrochage durant le week-end.


Tous les résultats de cette trentième Primo cup sont à retrouver ici.

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos