Le Yacht Club de Monaco à l'heure de la Classic Week

Du 13 au 17 septembre dernier, le Port Hercule a vécu au rythme des régates traditionnelles à l'occasion de la 13e Monaco Classic Week, organisée par le Yacht Club de Monaco.

Exit les superyachts ! Pendant cinq jours, le Yacht Club de Monaco a entraîné le Port Hercule dans un voyage dans le temps. Bienvenue dans la Monaco Classic Week, 13e du nom, qui met à l'honneur la Belle Epoque et ses voiliers traditionnels. Un rendez-vous très apprécié du monde d’un yachting traditionnel puisque plus de 165 unités ( 80 voiliers de tradition, 40 canots automobiles, 4 motor-yachts d’époque et et 40 Dinghies 12’) s'étaient donné rendez-vous en Principauté pour cet biennal de haut vol.

Des régates accrochées

Mcw17sg 00382  Studio Borlenghi S Gattini

Dès mercredi matin, les régates des voiliers traditionnels ouvraient les festivités, accompagnées par un Eole sans aucun doute désireux de voir ces belles dames en découdre sur le plan d'eau de la Principauté. 

Malheureusement, le nautisme est une de ces disciplines tributaires des forces de la nature. Et les trente nœuds d’ouest enregistrés jeudi ont malheureusement contraints les organisateurs à annuler cette journée de régates pour les catégories traditions et les dinghies, puis celle du lendemain pour le motif inverse. Heureusement, la quarantaine de canots automobiles, parmi lesquels des Riva, des Chris Craft et des Hacker Craft, ont pris le relai offrant un spectacle digne du début du 20siècle  quand Monaco accueillait les premières grandes compétitions internationales de cette catégorie.

Mcw17ff 02734

Le samedi devait heureusement voir tout ce petit monde retrouver le plan d'eau monégasque pour une dernière journée de régates en apothéose. Chez les 15m JI, au terme de six belles manches, c'est finalement Mariska, barré par Benjamin Redreau, qui l'emporte cette année encore, confirmant ses bons résultats de 2015. Les gréements auriques, la classe des voiliers les plus anciens, ont vu Olympian, grand habitué des podiums, également conserver sa couronne

Enfin du côté des Big Boats (+ de 25 mètres), la lutte s'annonçait rude cette année, puisqu'ils étaient 21, soit 9 de plus qu'en 2015, à concourir pour la victoire. Et c'est finalement  Cambria, unique représentant de la classe des 23 Mètre de Jauge Internationale qui navigue encore, s'octroie la première marche du podium devant deux unités battant pavillon du Yacht Club de Monaco : le cotre Moonbeam IV (1914) et Elena of London.

La fête en mer comme à terre

Mcw17cb 09277  Studio Borlenghi

Alors que la compétition battait son plein sur le plan d'eau de la Principauté, l'effervescence était également de mise du côté du Yacht Club. "L'Art de vivre la mer" avait envahi les quais,  le traditionnel concours des chefs, présidé cette année par le Chef Jacques Maximin ou encore le concours d'élégance qui a vu le sacre d'Elena (Mark Dixon) chez les voiliers et l'Albatros (John Filoes) pour les canots. 

Le jury "La Belle Classe Restauration", qui permet à des spécialistes reconnus de l’histoire du yachting d’évaluer la qualité de leur restauration, a quant à lui attribué son prix à The Blue Peter, un cotre marconi lancé en 1930.

Notons également que le Yacht Club a profité de cet événement pour inaugurer de nouvelles formations dédiées aux professionnels du yachting au sein de son centre de formation destinée aux nouvelles générations de professionnels du Yachting, en collaboration avec l'entreprise de yachting Bluewater. Avec le passé pour témoin, le futur du yachting est bel et bien en marche !

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos

Palmarès

Trophée Monaco Classic Week 2017
Viola (Kostia Belkin)

Concours d'élégance
Voilier : Elena (Mark Dixon)
Canot : Albatros (John Filoes)

Prix La Belle Classe Restauration
The Blue Peter (Mathew Barker)

Epreuve de régularité
"Why Not", un Riva Junior datant de 1967 (Renaud Balay)

YACHTS DE TRADITION - CATEGORIE 15 M JI
1e : Mariska (Christian Niels)
2e : The Lady Anne (Richard Le May)
3e : Hispania (Marcos Garcia Faria)
4e : Tuiga (Pierre Casiraghi)

YACHTS DE TRADITION - CATÉGORIE EPOQUE AURIQUE
1er : Olympian (Marc Audineau)
2e : Chips (Bruno Troublé)
3e : Kelpie (Philip Martinson)

YACHTS DE TRADITION - CATEGORIE EPOQUE MARCONI
1er : Rowdy (Brendan McCarty)
2e : Cippino II (Martin Billoch)
3e : Erica (David Myatt)

YACHTS DE TRADITION - CATEGORIE CLASSIQUE
1er : Encounter (Bart Weduwer)
2e : Resolute Salmon (Valter Pizzoli)
3e : Samurai (Luigi Pavese)

YACHTS DE TRADITION - CATEGORIE BIG BOAT
1er : Cambria (Chris Barkham)
2e : Moonbeam IV (Mikael Creac’h)
3e : Elena of London (Stephen Mc Laren)

DINGHY 12’
1er : Trecivette (Nicola Rainusso)
2e : Pupi (Alessandro Pedone)
3e : Cice (Philippe Battaglia)