12e Monaco Optimist Team Race : nouvelle victoire américaine !

Déjà vainqueurs il y a deux ans, les Etats-Unis ont fait le doublé en remportant l'édition 2021, ce week-end.

C’est un doublé pour l’équipe nationale américaine qui décroche la première place après une précédente victoire en 2020. Pour cette 12e Monaco Optimist Team Race, il aura fallu compter sur la présence de 60 régatiers venus de 15 nations. Organisé par le Yacht Club de Monaco avec le concours de FxPro, Eventica, Fonbet, l'équipementier Slam et le chantier Erplast, le rendez-vous s’impose depuis 2010, date de sa création, comme une référence pour les jeunes coureurs internationaux. 

« Le succès était au rendez-vous. Lorsque l’on se met au service de la nouvelle génération, on construit le futur. On est clairement dans la transmission. Voir ces jeunes d’horizons différents échanger et créer des liens de fraternité est un formidable message de paix, autant de valeurs qui s’inscrivent dans le cadre de la démarche « Monaco Capitale du Yachting » de notre Club » souligne Bernard d’Alessandri, Secrétaire Général du Y.C.M. 

20220116 Dscf1245 Mesi Bd

Conquérants d’entrée de jeu

A l’image de l’évènement qui attire l’élite du team-race d’Optimist, les prestations étaient à la hauteur. Dans un souci de durer dans la compétition, les régatiers ont tout donné durant les 105 matchs disputés lors de la phase de round-robin. Un format qui n’a pas manqué de marquer certains esprits à l’image d’Alonso Martinez, coureur chilien. « Je suis très impressionné d’être ici. J’ai rencontré des centaines de personnes que je n’aurais peut-être plus jamais l’occasion de revoir. C’est très émouvant ». 

Sur le papier, les pronostics commençaient déjà à se dessiner avant même le lancement de la première procédure de départ. Solides en stratégie, les Américains ont joué cartes sur table dès le coup d’envoi des épreuves, confortés par la présence dans leur équipe de Gil Hackel, vice-champion du monde d’Optimist 2021. Résultat : ils empochent 14 victoires sur les 14 matchs courus. Une domination sans égal qui leur a permis d’arriver en demi-finale, confiants face aux Allemands. « Nous sommes venus pour gagner. Nous avons beaucoup travaillé pour en arriver là » expliquait Gil Hackel.

20220116 Dscf1678 Mesi Bd

De leurs côtés, les Croates du Jedriličarski Klub Uljanik présentaient le même degré d’implication. Après une rencontre victorieuse face aux Finlandais en demi, ils sont finalement tombés en final face aux ambassadeurs du Stars and Stripes et repartent en deuxième position au classement général. Les Allemands sont quant à eux restés dans le match tout au long de la régate et terminent 3e du rendez-vous juste devant les Finlandais qui ont payé des petites erreurs de placement pour finalement se classer au pied du podium. 

Les Monégasques représentés par Matteo Asscher, Ludovica Bonelli, Alexandra Santelli et Simon Prot, affichent une 7e place au classement. Les coureurs vont pouvoir de nouveau peaufiner leur entrainement avant de se retrouver l’année prochaine pour la 13e édition qui se déroulera du 11 au 15 janvier 2023.

Clinic internationale : une préparation de mise

Parmi les nouveautés de cette 12e édition, à noter l’organisation d’une navigation samedi en fin de journée, lorsque le soleil avait disparu du plan d’eau. Une trentaine d’Optimist a assuré le show dans la YCM Marina en réalisant une manche (qui ne comptait pas au classement) sur un parcours banane établi entre les yachts. Les concurrents ont eu plaisir à enchaîner les bords de nuit, éclairés par les projecteurs du club, chacun arborant un bâton lumineux sur sa livarde.

Chapeautée par Philippe Gomez, jury et pointure dans le monde du team-racing, également responsable de la partie règlementation au sein des équipes de France, une clinic internationale s’est tenue durant trois jours en amont de l’évènement. Rassemblant huit équipes, ce tour de chauffe a été couronné de succès. 3h30 à 4h00 de navigation quotidienne ont pu se courir par 10-12 nœuds de sud-ouest, parfait pour s’entraîner à la course par équipe, à la communication et à la cohésion.

20220114 Dscf9504 Mesi Bd

Echanges sans frontière

De nombreuses équipes venaient de très loin à l’image des régatiers du Club Escuela Deportes Náuticos Puerto Williams situé dans le sud du Chili, à 13035 kms de Monaco, qui participaient pour la première fois à la Monaco Optimist Team Race. Une autre nation d’Amérique du Sud était en lice avec la présence des Uruguayens du Club de Punta del Este. L’occasion de saluer les liens privilégiés d’amitié qui le lie au Yacht Club de Monaco, en témoigne le récent accueil par le Club sud-américain du Boréal 47 Sir Ernst à l’occasion d’une escale réalisée dansle cadre de sa nouvelle expédition en direction de l’Antarctique.

Le Yacht Club de Monaco poursuit sur sa lancée avec l’organisation du 3 au 6 février du troisième acte des Monaco Sportsboat Winter Series auquel participera une quarantaine de formations internationales de J/70. Le rendez-vous donnera également le coup d’envoi de la Tenzor International Cup, circuit russe de J/70 qui a choisi Monaco pour organiser une étape préliminaire de son calendrier. 

Les Monaco Sportsboat Winter Series servent cette année d’épreuves qualificatives aux équipages monégasques en vue du championnat du monde de la série qui sera organisé pour la première fois à Monaco du 14 au 22 octobre 2022, en collaboration avec FxPro. La flotte internationale de J/70 reviendra une dernière fois en Principauté à l’occasion de la 38e Primo Cup-Trophée Credit Suisse (3-6 mars 2022).

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos