Cannes international triathlon, nouveau défi sur la Croisette

"Mutualiser les énergies"

New dream Cannes association, présidée par Manuela Garelli, s'appuie sur une douzaine de personnes (mais aucun salarié) pour préparer ce rendez-vous, sera épaulée par plus de 600 bénévoles le jour J.

"Ces volontaires, il faut leur donner envie de venir, on a besoin d'eux. Ils seront invités à l'after party, ils auront la même qualité de t-shirt que les participants… Ce sont des détaills, mais on veut humaniser le triathlon et mutualiser les énergies."

Ainsi, le Yacht club de Cannes assurera la sécurité en mer et le club local, Tristars Cannes (rien à avoir avec la société citée précédemment) sera également en soutien.

Laurent Lerousseau le promet, le Cannes international triathlon ne cherchera à faire de l'ombre à personne. "On n'est pas du tout là pour concurrencer Nice ou quiconque. Notre triathlon arrive en début de saison. Il pourra servir de préparation pour Aix-en-Provence (un half Ironman est programmé le 18 mai dans les Bouches-du-Rhône)."


Même ceux qui ne sont pas spécialistes du triathlon trouveront leur bonheur le 13 avril. Une course à pied longue de 8 km et une autre réservée aux enfants, permettront de créer de l'animation en attendant le retour de la "meute de triathlètes".

Publié le

Page 2/2

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos

En route pour… Alcatraz

Lors de la première édition du Cannes international triathlon, 50 "slots" pour Escape from Alcatraz. Une épreuve organisée dans la baie de San Francisco, dont le départ sera donné depuis l'île d'Alcatraz, célèbre pour sa prison.