Zverev, la déception

Alexander Zverev a confirmé son début de saison difficile en s'éteignant rapidement à Monte-Carlo. Après une belle entrée en matière face à Félix Auger-Aliassime, il a rendu les armes contre Fognini (7-6 / 6-1).

Le tennis, plus que tout autre discipline, est un sport où tout va très vite. Et nombre de joueurs peuvent en témoigner. L'un des derniers en date n'est autre que le 3e mondial, Alexander Zverev. L'Allemand, qui connaît un début de saison contrasté, a continué sur sa lancé à Monaco, terre où il réside. 

Erika Tanaka Mcms2019 J6 Zverev 2

On l'a vu souriant, aux côtés de son frère, pour l'ouverture du tournoi de double face au duo monégasque Arneodo / Nys. Un sourire qui a tenu lors de ses débuts en simple sur l'ocre de Monte-Carlo, avant de s'effacer jeudi soir, face à l'italien Fabio Fognini. 

Facile contre Aliassime...

Le choc de la jeunesse. Voilà comment aurait pu se résumer le premier tour d'Alex Zverev. Opposé à la pépite canadienne de 18 ans, Felix Auger-Aliassime, lui aussi résident monégasque, sur le court Rainier-III, cette affiche avait de quoi faire saliver le public. Mais Zverev, bien aidé par son adversaire, n'a pas laissé de place au suspense.

Erika Tanaka Mcms2019 J4 Faa Ig

L'une des différences majeures sur ce match a été sur le service. Celui d'Aliassime, particulièrement défaillant, comme cela avait pu être le cas par séquence au tour précédent face à Londero, a bien aidé Zverev qui lui a su jouer juste. S'il n'a pas tout bien fait, l'Allemand a su marquer les points importants pour conclure le match en deux sets (6-1 / 6-4). 

...perdu contre Fognini

Le match piège par excellence. C'est ce qui attendait Zverev en 1/8e de finale face à l'italien Fabio Fognini. D'autant que ce dernier venait en voisin, lui qui réside à une cinquantaine de kilomètres de Monaco. Une proximité qui se vérifie d'ailleurs à chacun de ses matches puisque les tribunes sont régulièrement acquises à sa cause. Ce qui fut encore le cas face au numéro 3 mondial.

Erika Tanaka Mcms2019 J7 Fognini 1

Et le premier set fut d'une haute intensité, même si l'Italien a globalement maîtrisé les débats. Ce qui ne l'a pas empêché d'avoir à batailler sévère pour empocher cette première manche, acquise à l'issue du tie-break. La deuxième manche fut plus simple pour Fognini, tant Zverev a erré sur le terrain, lorgnant souvent vers son clan pour trouver la solution tout au long du match. Mais rien n'y a fait et l'Allemand poursuit sa saison en dents de scie. 

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos