Wawrinka déjà dehors !

Son premier match n'avait pas été une franche réussite. Le deuxième a tourné court et Stan Wawrinka quitte prématurément le Monte-Carlo rolex masters, sorti dès les huitièmes de finale par Pablo Cuevas (6-4 / 6-4).

"Stan The Man" devait être dans un mauvais jour. Ou Pablo Cuevas l'a amené à y être. Chacun aura sa théorie, mais le fait est que le numéro 3 mondial n'ira pas plus loin que les huitièmes de finale pour cette édition 2017 du Monte-Carlo Rolex Masters. 

Img 5573

Opposé à l'Argentin Pablo Cuevas, le Suisse a commis trop de fautes et n'a jamais été en mesure de trouver la solution face à un adversaire qui a su jouer juste pour dérouter celui qui figurait parmi les favoris naturels du tournoi (victoire 6-4 / 6-4).

Un gros service

L'Argentin a notamment pu s'appuyer sur un bon service pour ennuyer Wawrinka. Très vite, le Suisse a commencé à pester sur le court, ayant du mal à trouver les lignes et à rentrer des coups gagnants. Surtout, il n'a presque jamais réussi à prendre des points sur les jeux de retour de service. 

Img 5375

Sur l'ensemble du match, il n'a en effet réussi à glaner que 8 petits points sur ces phases de jeux. A titre de comparaison, son adversaire en a glané 31. Les stats sur les points gagnés sur les jeux de service sont également édifiantes. 44/75, soit 59% pour Wawrinka contre 40/48 (83%) pour l'Argentin. 

Des fautes, des fautes, encore des fautes

Si Wawrinka a réussi à sauver 6 balles de break sur 8, il n'a en revanche pas été en mesure de sauver la seule balle de match qu'il y a eu à jouer alors qu'il était mené 5-3 et que son adversaire en avait deux dans la manche. Dès la première, Cuevas a su claquer un coup droit parfait pour mettre la balle hors de portée du Suisse et plier la rencontre.

Img 5557

Et si sa victoire s'est décidée sur un coup gagnant, il la doit aussi aux nombreuses fautes commises par Wawrinka. Au cours des deux manches disputées, il a mis un nombre incalculables de balles en dehors ou dans le filet, alors que Cuevas réussissait régulièrement à trouver les lignes. Des fautes dues aux risques pris par le Suisse, mais aussi à l'agacement qui le gagnait face à son incapacité à trouver la solution. 

Victorieux du numéro 3 mondial pour leur première confrontation, Pablo Cuevas ira défier Lucas Pouille, vainqueur d'Adrian Mannarino (forfait après 3 jeux). 

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos