Romain Arneodo pourra représenter Monaco en Coupe Davis

Français installé en Principauté depuis près de deux ans, le tennisman entraîné par Guillaume Couillard est désormais sélectionnable dans l'équipe de coupe Davis. Il espère intégrer le groupe rouge et blanc dès 2014.

Toujours entre deux tournois, toujours entre deux avions. C'est la vie de Romain Arneodo, 649e joueur mondial. Bientôt, celui qui fut champion de France 13/14 ans, ajoutera peut-être des déplacements en coupe Davis à son agenda. 

Et cela semble réjouir le tennisman âgé de 21 ans : "J'étais en attente d'une réponse de l'ITF, la Fédération internationale. Je réside à Monaco depuis plus d'un an et demi, mais je n'étais pas sûr d'obtenir le droit de représenter la principauté. La Fédération monégasque a réussi à obtenir une dérogation pour moi, c'est une très bonne nouvelle".

L'équipe nationale, qui n'a pas démérité l'an dernier en s'imposant lors du premier tour de la Coupe Davis (Europe-Afrique, groupe II) contre la Biélorussie, avant de céder face à la Lettonie d'Ernests Gulbis, est plutôt vieillissante. L'arrivée d'un possible successeur à Jean-René Lisnard (37 ans), Guillaume Couillard (37 ans également) ou encore Thomas Oger (32 ans) permettrait de préparer l'avenir de la sélection.

Plus à l'aise sur terre battue

Romain Arneodo, qui a pris le chemin d'Erevan (Arménie) pour deux tournois Futures en quinze jours, aborde le chapitre Coupe Davis avec confiance, même s'il n'a pour l'heure aucune certitude. 

"Je sais que la Fédération a appuyé ma demande, alors que ce n'était pas gagné d'avance. Maintenant, je ne sais pas encore si je serais sélectionné pour le premier tour en 2014. Sur terre battue, je pense avoir ma place.  Il faudra que l'on en discute dans les prochains mois."

Freiné par des pépins physiques

D'ici là, celui qui a fait ses armes du côté du Tennis club du Cannet Côte d'Azur (TCCA), va encore bourlinguer aux quatre coins de l'Europe. Désireux de s'installer dans le top 300, comme il nous l'indiquait dans une précédente interview, Romain Arneodo n'est pas mécontent de ses dernières sorties, ponctuées par deux demi-finales consécutives en Géorgie dans des Futures à 15 OOO dollars. Même s'il aimerait que tout aille plus vite. 

"Je commence à avoir un petit peu plus de résultats, mais j'ai toujours envie de faire mieux. En ce moment, je trouve que je joue un tennis plutôt bon. Le problème, il vient du physique. Je ne pense pas être au niveau, j'ai quelques problèmes de crampes. Ça ne vient pas de mon entraînement, c'est dû à des carences biologiques, comme l'ont montré des analyses. Maintenant, j'essaye de tout mettre en œuvre pour éviter ça."

Page 1/2

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos