Nadal sans trembler

Pour son entrée en lice lors du deuxième tour du rolex monte-carlo masters, rafael nadal, tenant du titre, n'a pas tremblé face à Aljaž Bedene (6/1 - 6/4).

Il est un peu le roi de l'ocre monégasque. Vainqueur à dix reprises du tournoi, Rafael Nadal a soigné son entrée. Après avoir déchaîné les passions lors de ses séances d'entraînement, celui qui a désormais une suite à son nom au Monte-Carlo Bay n'a fait qu'une bouchée d'Aljaž Bedene, son adversaire du jour. 

Erika Tanaka Mc Masters 2018 J5 Nadal 2

58e à l'ATP, le Slovène s'avançait face un ogre. Et, malgré quelques belles phases de jeu, la logique a bien été respectée sur le court Rainier-III. En moins d'une heure trente sur le court, le Majorquin a montré qu'il comptait bien défendre son bien (6/1 - 6/3).

Sens unique

La première manche a rapidement tourné en sa faveur. Réalisant un break dès le deuxième jeu et le confirmant derrière, Nadal s'est mis dans les meilleures conditions pour avancer sereinement vers le gain de cette première manche. 

Erika Tanaka Mc Masters 2018 J5 Nadal 3

Bedene a bien ouvert son compteur sur son deuxième jeu de service, mais c'est le seul qu'il remporterait dans ce premier acte. Car la suite, en dehors du 5e jeu, un peu plus accroché, n'a été qu'un long chemin sans embûche pour l'actuel numéro un mondial (6/1).

Bedene fait de la résistance

Les premiers échanges de la deuxième manche ont laissé entrevoir un sursaut du côté du Slovène. Plus agressif, il n'hésitait pas à aller chercher Nadal qui restait en fond de court. Défenseur intraitable, l'Espagnol jouait les essuie-glaces comme il sait si bien le faire. Mais Bedene réussissait tout de même à le mettre en difficulté. 

Erika Tanaka Mc Masters 2018 J5 Nadal 4

Même si cela n'a pas duré longtemps, Nadal accélérant à 3-3 pour réaliser son premier break du 2e set, les coups puissants et longs du 58e mondial ont tout de même posé quelques soucis à "Rafa", dont le retour à la compétition ne date que de la coupe Davis. La suite a dû le rassurer sur son état physique, puisque dès qu'il a décidé d'accélérer, le match était d'ores et déjà fini. Et c'est sur un ultime break, après avoir laissé passer 3 balles de match, qu'il a finalement conclu sur la 4e

Il retrouvera dès demain le tombeur de Gilles Simon, Karen Kachanov.

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos