Nadal arrive en force

Deux matches et deux démonstrations plus tard, Rafael Nadal s'est qualifié pour les 1/4 de finale du Rolex Monte-Carlo Masters. Plus que jamais, l'Espagnol est candidat à sa propre succession.

Il suffisait de voir Grigor Dimitrov serrer le poing et exprimer sa joie lorsqu'il est revenu à 4-4 dans le premier set de son 1/8e de finale pour comprendre à quel point la partie était compliquée pour le Bulgare. Face à lui, l'ogre Nadal. Mais c'est l'avant-dernier jeu que l'élégant droitier allait marquer. Ce qu'il ne savait pas encore. Car l'Espagnol, dont on doutait de l'état de forme à cause de son genou, a eu à cœur de montrer sa force.

Whatsapp Image 2019 04 17 At 21 52 339

La débauche d'énergie nécessaire pour lui marquer un point est telle que Dimitrov n'a pas fait illusion longtemps. Et le pire dans cette histoire, c'est qu'il ne fait même pas un mauvais match. C'est juste qu'en face, la balle revient tout le temps. Et dès que "Rafa" trouve les angles et les zones qu'il cherche, que son coup droit claque et que son revers prend la bonne diagonale, les choses deviennent vraiment compliquées. 

Whatsapp Image 2019 04 17 At 21 52 39

Après une première manche plutôt équilibrée (6-4), le natif de Manacor a déroulé sur le second set (6-1).  Une nouvelle démonstration qui l'envoie en 1/4 après celle donnée la veille pour son entrée en lice.

Un premier tour expéditif

Forfait mi-mars avant sa demi-finale à Indian Wells il y a tout juste un mois, Rafael Nadal n'a pas mis longtemps à rassurer son monde pour son entrée en lice, mercredi, sur le Rolex Monte-Carlo Masters. Tenant du titre et onze fois vainqueur, le Majorquin n'a littéralement laissé aucune chance à son adversaire du jour, le pauvre Roberto Bautista-Agut.

Erika Tanaka Mcms2019 J7 Nadal 2

Le bonhomme est pourtant un sacré client sur terre battue. 22e à l'ATP, il n'a cependant pas réellement existé face à son compatriote. Car, en 1 h 16, Nadal lui a collé deux sets sec (6-1 / 6-1), et menait déjà 4-0 après moins de vingt minutes de jeu. Un supplice vous dites ? C'est sans doute ce qu'a vécu Bautista-Agut qui n'a pas réellement de réussite face à Nadal. Mais ce match a au moins permis à tout le monde de voir une chose. Que Rafa est en forme et qu'il compte bien aller chercher une douzième couronne à Monaco...

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos