"Créer  une nouvelle vie pour le Club"

Directeur du Monte-Carlo Country Club depuis le 1er août dernier, Eric Seigle a pris la succession de Francis Truchi qu'il avait assisté pendant plus de dix ans. Une nouvelle mission "riche et intense" que cet ancien joueur aborde avec ambition et humilité.

ncien top 100 français, Eric Seigle a poursuivi sa carrière de tennisman aux Etats-Unis, où il a fait ses études en parallèle. Revenu en France après quelques années chez l'Oncle Sam, il a alors poussé une porte. Celle du MCCC. Chargé des ramasseurs de balles sur le tournoi, il est ensuite entré comme attaché de direction avant de devenir le directeur adjoint de Francis Truchi. Autant dire que la maison ne recèle aucun secret pour lui.

Quels postes avez-vous occupé au cours de ces 20 ans au MCCC ?

J'ai commencé en tant qu'attaché de direction de Francis (Truchi), puis directeur adjoint sur les dix dernières années. Avant cela, j'ai eu des missions, uniquement sur le Masters. En 1995, j'ai ainsi débuté étant en charge des ramasseurs de balles. J'avais alors constitué une équipe dont le but était de s'occuper, encadrer et sélectionner les 80 ramasseurs présents sur le tournoi. Une mission que j'ai déléguée, mais que je supervise toujours. C'est d'ailleurs ce qui est intéressant. 

C'est-à-dire ?

Sur ces 20 ans, et même plus, il y a beaucoup de choses que j'ai eu à mettre en place pour ensuite les superviser. Et c'est toujours le cas. Nous avons ainsi procédé à une petite réorganisation du club depuis que j'en ai pris la direction, en revoyant certains services, en modifiant légèrement l'organigramme. J'ai ainsi délégué certaines tâches dont je m'occupais afin de prendre un peu plus de recul et mettre en place de nouvelles activités, de nouveaux programmes.

Qu'avez-vous mis en place depuis votre nomination ?

Il est important, je pense, que les membres vivent le club de plus en plus. C'est-à-dire qu'ils y passent de plus en plus de temps, qu'ils y restent plus longtemps, en profitant des services mis à disposition. Pour cela, nous avons mis en place un système de rencontres entre membres, via whatsapp (application de messagerie sur smartphone). Un programme baptisé "Meet up and play", qui compte 45 inscrits, tous membres du club, et dont s'occupe un animateur. Il administre le groupe et donne rendez-vous aux participants deux fois par semaine, le jeudi soir et le dimanche après-midi, durant 1 h 30. Ces 45 personnes ne se connaissaient pas avant et jouent désormais ensemble. Il est souvent compliqué de trouver un partenaire ou d'en changer dans un club de tennis. La création de ce programme facilite les choses de ce point de vue là.

Vous avez également parler de faire profiter les membres des installations et services du MCCC ?

C'est en ce sens que je souhaite développer toutes les activités afterwork, aussi bien d'un point de vue tennistique, que du restaurant. Dès octobre dernier, nous avons élargi les horaires d'ouverture du club, notamment le soir. Au lieu de fermer à 20 heures, nous sommes ouverts jusqu'à 21 heures et les structures sont fermées à 21 h 30. Cela permet ainsi à une personne quittant le travail vers 18 h 30 - 19 heures de pouvoir profiter d'au moins deux heures d'activité. Avec le nouveau bâtiment, qui sera disponible après le tournoi (voir encadré), nous aurons accès à deux espaces de plus de 160 m2 pour deux centres de fitness. Et à partir de ce moment-là, nous élargirons les horaires jusqu'à 21 h 30 pour une fermeture du club à 22 heures. Cela permettra à nos membres de venir pratiquer des activités sportives en afterwork, ce qui n'était pas forcément le cas lorsque nous fermions à 20 heures. J'espère que cela permettra de créer une nouvelle vie du club dans les mois et années à venir.

5  Jpo Ecole Tennis Courts Superieurs

Vous avez également mis de nouvelles choses en place au niveau de l'école de tennis ?

Oui, c'est le multi-activity. Aujourd'hui, chaque parent essaie de donner le meilleur à son enfant en lui offrant la possibilité d'expérimenter un maximum d'activités et d'en choisir sa préférée. J'ai essayé de décliner cela au sein de l'école de tennis. Et plutôt que de proposer une activité (le tennis) pendant une heure à raison d'une fois par semaine, nous avons mis en place une après-midi multi-activités, tout en choisissant des choses utiles à la formation d'un joueur de tennis. 

Comment cela s'organise-t-il ?

Pour répondre à tout cela, nous avons choisi un format simple : 1 heure de tennis, 45 minutes de fitness et 45 minutes de sport collectif. L'intérêt de ce dernier étant de se faire des amis et donner envie aux jeunes de revenir au club. On sait que dans les sports individuels, on a souvent un professeur et en période d'apprentissage, c'est un peu moins fun, on fait beaucoup de technique, tandis que là, on fait du jeu, on a des activités en groupe.

Quels sports co proposez-vous ?

Nous faisons de tout : du foot, du basket, du hockey, ça peut aussi être de l'athlétisme avec des jeux de relais. Nous travaillons en équipe, ici, en mettant des terrains à disposition et sur lesquels nous installons des cages, des paniers de basket, nous avons aussi des cannes de hockey et ce sont les animateurs qui s'occupent de ça. Plutôt que de ne le proposer qu'une fois par semaine, nous le faisons à deux reprises (mercredi et samedi après-midi). Les enfants apprennent ainsi à apprécier le club, à s'y amuser et auront plus facilement le réflexe de se dire, "j'ai envie d'aller au club". Ce qui pourra leur donner ensuite l'envie de jouer au tennis et d'en devenir de bons joueurs. Le lancement s'est fait un peu tardivement, mais on a déjà 25 inscrits sur la centaine d'enfants que compte l'école de tennis.

Comment fonctionne l'école de tennis ?

On y débute environ vers 4-5 ans. Cela dépend un peu de chaque enfant, en fonction de sa coordination. Il faut voir s'il arrive à tenir correctement sa raquette. On y reste jusqu'à 11-12 ans. Généralement, c'est une initiation au tennis, à raison d'une heure par semaine, où on leur apprend à tenir la raquette comme il faut. On travaille sur les échanges, les bases de tout ce qui est coup droit, revers et service, ainsi que les règles du jeu. Le but est vraiment de les initier au tennis. Pour apprendre réellement à jouer, il est recommandé de prendre des leçons en parallèle afin de parfaire sa technique. 

Page 1/2

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos

En chiffres

312 Participants au tournoi jeunes 2018 (14 licenciés du MCCC)

136 Joueurs ont pris part au tournoi inter-membres en 2018

183 Compétiteurs au sein
du Monte-Carlo Country Club

2 167 Membres que compte le Monte-Carlo Country Club

364 Participants au tournoi d'été 2018 (27 licenciés du MCCC)


Le rapido d'Eric Seigle

Votre surnom ?
Ricou.
Votre plat préféré ?
La côte de bœuf, un peu plus que saignante.
L'album ou groupe préféré ?
En français, Téléphone, en anglais, les Rolling Stones.
Le livre sur votre table de chevet ?
Joker (rires).
Film préféré ?
J'adore les biopics. Donc je dirais le film
"The Doors" (Oliver Stone - 1991).
Un joueur de tennis ?
(Longue hésitation) Björn Borg.
Si vous deviez avoir le coup d'un joueur ?
Le service de Pete Sampras.


Un écrin "fitness" flambant neuf

Au départ, il y avait une bergerie. A l'époque, le MCCC ouvrait ses portes et l'année affichait 1928. En lieu et place de cet espace qui a depuis bien changé, c'est un nouveau centre de fitness que découvriront les membres du MCCC après le Rolex Monte-Carlo Masters (13-21 avril). Une fois les deux étages vidés de leurs installations temporaires pour le tournoi, les licenciés du club y auront un plein accès. Plus de 300 m2, répartis sur deux niveaux, attendent ainsi les membres qui auront à leur disposition : 25 appareils de sport, une structure permettant des entraînements en suspension, une application associée aux machines permettant de concevoir et suivre des séances personnalisées, collectives et interactives. Des coaches professionnels (4) animeront les séances collectives et pourront également accompagner les membres sur du coaching individuel. Des journées découvertes sont d'ailleurs prévues le 27 avril ainsi que les 4, 11 et 18 mai 2019.