Medvedev s'offre Djokovic

On attendait un Novak Djokovic conquérant, c'est finalement Daniil Medvedev qui a tiré son épingle du jeu. Le 14e joueur mondial s'est offert le numéro un, vainqueur ici en 2013 et 2015, en jouant son jeu et sans jamais déjouer.

Il est mené 30-0 sur le service de son adversaire et a fait intervenir le docteur quelques minutes plus tôt pour soigner des crampes. Mais il réussit à revenir à 30A et profite ensuite d'une double faute de Djokovic pour s'offrir une balle de match. Il ne lui en faudra pas d'autre.

Erika Tanaka Mcms2019 J7 Medvedev 2

D'un joli coup de revers, il met sa balle hors de portée d'un Novak Djokovic dépassé, impuissant, face à la régularité du Russe dans les échanges. Une belle manière de conclure un long combat (2 h 24) et de s'offrir une première demi-finale en Masters 1 000 pour Daniil Medvedev. Et de confirmer ainsi sa progression, lui qui n'avait jusqu'à ce tournoi gagné que deux matches sur terre battue.

Simple comme Daniil

D'un match à l'autre, Daniil Medvedev impressionne. S'appuyant majoritairement sur le jeu de ses adversaires, le Russe, qui réside à Monaco, a récidivé face à Djokovic. Le Serbe a lui aussi réitéré ce qu'il avait proposé sur ces deux premiers matches avec une entame très poussive.

Erika Tanaka Mcms2019 J7 Djokovic 1

Poussé à prendre des risques par Medvedev, solide sur sa ligne en fond de court, le numéro un mondial commet de nombreuses fautes et tombe peu à peu dans le piège tendu par son jeune adversaire.

Du mieux avant la rechute

Malgré un vent assez fort et gênant pour l'un comme pour l'autre, "Djoko" est bien mieux dans la deuxième manche. Plus incisif et plus précis dans ses frappes, le Serbe prend rapidement les devants. Medvedev, sans doute déstabilisé par le warning qui lui a été infligé (pour avoir tapé dans un box près du filet, quand Djokovic n'en a pas reçu pour un acte similaire un peu plus tôt), perd un peu le fil du match.

Erika Tanaka Mcms2019 J7 Djokovic 2

Ce qui ne pardonne pas face un Djokovic beaucoup plus juste dans le jeu. En s'adjugeant la deuxième manche (6-4), on pense alors que le Serbe est sur l'autoroute de la demi-finale. Mais c'est sans compter sur le protégé de Jean-René Lisnard, ancien membre de l'équipe de coupe Davis monégasque. Medvedev n'a pas lâché et Djokovic est retombé dans ses travers. 47. C'est le nombre de fautes directes commises par le numéro un mondial, bien trop pour espérer une victoire.

Erika Tanaka Mcms2019 J7 Djokovic 4

Et c'est sur un énième break que Medvedev s'est imposé et atteint pour la première fois de sa carrière une demi-finale en Masters 1 000. Une demi-finale qu'il disputera ce samedi face à un autre Serbe, Dusan Lajovic, tombeur de la pépite italienne Lorenzo Sonego un peu plus tôt (6-4 / 7-5).

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos