Fognini, grande première à Monte-Carlo

L'Italien Fabio Fognini a remporté en deux sets (6-3 / 6-4) son premier Rolex Monte-Carlo Masters face à Dusan Lajovic. Il signe au passage sa première victoire en Masters 1 000. Il devient aussi le premier italien depuis Nicola Pietrangeli (1968) à remporter le tournoi.

"C'est l'anniversaire de ma mère demain, alors maman, je te dédie cette victoire." C'est par ces mots que Fabio Fognini a conclu sa prise de parole sur le court Rainier-III à l'issue de son succès en deux sets face à Dusan Lajovic. 

Erika Tanaka Mcms2019 J8 Finale 5

Il faut dire que l'Italien partait favori avant cette grande première sur l'ocre monégasque. Après avoir sorti le tenant du titre et onze fois vainqueur hier, en la personne de Rafael Nadal, le 18e mondial avait toutes les cartes en main pour remporter son premier Masters 1000 et de surcroit son premier Rolex Monte-Carlo Masters. Et il n'a pas flanché au moment de conclure en deux sets (6-3 / 6-4) en 1 h 38.

Le mental a tenu

C'était l'un des points d'interrogation avant le match. Connu pour ses dérapages quand les choses ne tournent pas comme il le souhaite, Fabio Fognini a réellement franchi un palier sur ce tournoi. Régulier dans son jeu, commettant peu de fautes, il a su se remobiliser aux moments importants.

Erika Tanaka Mcms2019 J8 Finale 13

D'autant que face à lui, Lajovic a défendu ses chances corps et âme. Ne lâchant aucun point, le Serbe a pris pleinement sa chance, même si cela n'a pas suffi. Et pourtant, il a su embêter Fognini, notamment par sa défense de tous les instants et quelques attaques bien placées. 

Erika Tanaka Mcms2019 J8 Finale 14

Si le début de match n'a pas été d'une extrême intensité, les deux joueurs étant un peu tendus, le jeu s'est débridé au fil du temps, à mesure que Fognini prenait la mesure de son adversaire. Plus relâché, plus précis, plus puissant aussi, l'Italien mène la danse (30-0 à 5-3). Puis il se crispe et voit Lajovic revenir à 30A. Mais Fognini ne faiblit pas. Une première balle donnant un service gagnant pour repasser devant et la première balle de set sera la bonne (6-3).

Le physique aussi

Si l'on regarde bien, les deux sets disputés par Fognini et Lajovic se ressemblent. Aussi bien d'un point de vue du scénario que du jeu, même si le serbe a semblé mieux maîtriser son sujet lors du second acte. Mais comme l'a glissé l'Italien en conférence de presse après la rencontre, l'expérience a joué. 

Erika Tanaka Mcms2019 J8 Finale 12

Surtout que Fognini a causé une belle frayeur à tout un stade acquis à sa cause. À l'issue du 5e jeu, il a demandé l'intervention du corps médical. Médecin et kiné ont ainsi rallié le court pour observer sa jambe. Un point senti à l'ischio de la cuisse droite a nécessité un strapping imposant sur la jambe du natif de San Remo. "Je suis fatigué et j'ai mal à ma jambe. Je vais devoir attendre deux jours avant de prendre un décision", évoquait-il d'ailleurs après le match, à propose de sa jambe douloureuse.

Erika Tanaka Mcms2019 J8 Finale 9

Mais cela ne l'a pas empêché d'aller au bout alors que tout le monde craignait l'abandon. Cela aurait été dommage, puisqu'il avait obtenu un nouveau break. Un break qu'il a confirmé dans la foulée pour s'offrir une petite marge de sécurité, sa jambe l'empêchant tout de même de trop forcer sur quelques déplacements. 

Erika Tanaka Mcms2019 J8 Finale 3

Mais la victoire était trop proche pour abandonner et c'est à l'issue d'un dernier jeu bien mené qu'il a vu Lajovic envoyer une énième balle hors du court. Et lui offrir ainsi une victoire bien méritée. 

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos
Photo_thumb_erika_tanaka_mcms2019_j8_double_6

Mektic et Skugor l'emportent en double

Précédant la finale du simple messieurs, c'est le double qui a ouvert les hostilités en ce dimanche gris d'avril. Et c'est la paire Nikola Mektic/ Franko Skugor qui s'est imposée au terme d'un combat de plus de deux heures face au duo Robin Haase et Wesley Koolhof (6-7 7-6 11-9). Une première pour les Croates sur le sol monégasque.