Arneodo et Nys s'arrêtent là

Face à Bopanna et Cuevas en demi-finale du double, Romain Arneodo et Hugo Nys n'ont pas réussi à développer leur jeu habituel et se sont inclinés en deux sets (4-6 / 3-6). Une défaite qui marque la fin d'une très belle semaine pour les joueurs de la Principauté.

Le court Rainier-III, Hugo Nys et Romain Arneodo le connaissent. Et pour cause, les joueurs de la Fédération Monégasque de Coupe Davis s'y entraînent régulièrement, et jouent même certaines rencontres de cette compétition dessus. 

Mais dans cette configuration, tribunes tout autour d'eux, demi-finale d'un Masters 1000 et sous les yeux du Prince Albert II et de la Baronne de Massy, présidente de la FMT, notamment, c'était une première. 

Mc Masters 2017 0422 Monegasque Erika Tanaka 1

Autre première, l'arrivée d'une équipe de la FMT à ce stade de la compétition. Et tout le monde se prenait à rêver de les voir y revenir demain pour la finale, d'autant que le tableau était plus ouvert avec les sorties de route des principales têtes de série. Mais la marche était trop haute ce soir pour le duo rouge et blanc, défait par la paire Bopanna / Cuevas (4-6 / 3-6).

"Une belle semaine"

"Ça a été une belle semaine, mais pour le moment je ne suis pas vraiment content", déclarait Romain Arneodo à l'issue du match au micro de Monaco Info. "On avait de gros espoirs sur ce match au vu de nos précédentes prestations mais on n'a pas joué comme on l'avait fait ces derniers jours. Tous les points importants ont tourné en leur faveur et on n'a pas su usé de l'énergie positive qu'il y avait autour de nous.

Mc Masters 2017 0422 Monegasque Erika Tanaka 4

Face à eux, Bopanna et Cuevas avaient tout de même effacé du lourd pour se hisser en demi-finale. Après avoir écarté le duo Klaasen/Ram, tête de série numéro 5, puis les numéros uns mondiaux Kontinen et Peers, ils feraient presque figure de favoris pour la finale de demain qui les opposera à Feliciano et Marc Lopez. Solides au service, adroits au filet, ils ont surclassé les locaux. 

Mc Masters 2017 0422 Monegasque Erika Tanaka 5

Notamment dans les points où le match aurait pu basculer de l'autre côté. Lucide dans l'analyse, Hugo Nys regrettait qu'ils n'aient pas "su convertir les balles de break qu'on a eu, ce qu'eux ont su faire. On se sentait capable de tout avant le match, mais pour le moment c'est la déception qui domine." Une déception logique, due à la défaite, mais qui s'effacera pour laisser place au magnifique parcours réalisé par les deux joueurs coachés par Guillaume Couillard. 

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos