A la quête d'expérience

A l’image de Lucas Catarina en Inde, les tennismans monégasques enchaînent les tournois. Le but, rencontrer des adversaires de qualité et engranger un maximum d’expérience pour parfaire leur progression.

Il faisait ses débuts en “Challenger”. Il, c’est Lucas Catarina, qui à Chennai, en Inde, découvrait ce niveau de compétition la semaine passée. Le capitaine de l’équipe de Monaco en Coupe Davis, Guillaume Couillard, explique les raisons de cette participation. “On voulait qu’il rencontre des adversaires meilleurs que lui. Qu’il fasse un tournoi dont il n’a pas l’habitude pour acquérir de l’expérience.” Objectif rempli avec succès selon lui. Car si Lucas a perdu dès le second tour face à un adversaire mieux classé, il a “fait ce qu’il avait à faire. Passer le premier tour et faire une belle prestation lors du deuxième match, c’est déjà pas mal”, estime le coach Monégasque.

Le dur avant la terre

C’est la saison du dur pour l’ensemble du tennis mondial. Avant de se rendre en Inde, c’est en Australie que Lucas avait posé ses valises, pour deux tournois qui allaient le préparer au futur “Challenger”. A cause de son classement, obligation de passer par les qualifications. A Burnie, le Monégasque fait une belle performance au premier tour face à un Australien, avant de chuter face au Français Gianni Mina comme quelques jours plus tard seulement, à Launceston. 

Lucas passe les deux premiers tours en sortant de très bons joueurs. Il avait un niveau de jeu vraiment intéressant. Au troisième tour, il reperd face à Mina, lors du deuxième tournoi de son épopée Océanienne. C’est un adversaire qui ne lui correspond pas. Son jeu lui pose beaucoup de problèmes. En plus de ça, c’était difficile de récupérer avec la chaleur incroyable qu’il faisait”, explique Guillaume Couillard. 

Mc Masters 2017 Lucas Catarina 1

Repêché comme “lucky loser”, le joueur du Monte-Carlo Country Club s’incline à nouveau, mais tout le staff “tire du positif de cette quinzaine. On fait ce qu’il faut pour progresser. Il y a eu des belles performances lors des premiers tours, c’est ce qu’il faut retenir.” Après un dernier tournoi sur dur à Djerba, Lucas reviendra en Principauté pour s’entraîner, sur terre battue cette fois. L’objectif, préparer la Coupe Davis qui se déroulera sur la fameuse surface rouge.

Ceux qui voient double

Difficile de parler du club monégasque sans évoquer Romain Arneodo et Hugo Nys. Tous deux, continuent d’améliorer leur classement en double. Le premier qui, comme Catarina, représentera la Principauté en avril prochain, lors de la Coupe Davis. Récemment vainqueur du Challenger ATP de Cherbourg, le joueur de la FMT (Fédération Monégasque de Tennis) pointe à la 88e place du classement mondial en double. 

Mc Masters 2017 0419 Mc Erika Tanaka 7

Une discipline qu’il considère comme sa priorité numéro un, ne se sentant plus capable d’être assez performant en simple. Pour Hugo Nys, c’est le cas contraire. Si ses belles performances en double, comme sa finale récente au tournoi ATP 250 de Montpellier, lui valent une honorable 59e place au classement, Guillaume Couillard affirme “qu’il ne souhaite en aucun cas se concentrer sur le double uniquement. Il veut aussi rester très performant en simple.” 

Mc Masters 2017 0419 Mc Erika Tanaka 2

Encore en apprentissage, selon le capitaine Monégasque, Hugo Nys va jouer de plus en plus de tournois ATP pour “combler son manque d’expérience. En un an seulement, il est passé de plus de 200e aux portes du top 50. Cette ascension est incroyable mais aussi difficile à confirmer.”

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos