Monte-Carlo Squash Classic : une 19e édition sous le signe de la jeunesse

La 19e édition du Monte-Carlo Squash Classic a attiré un plateau plus jeune qu'à l'accoutumée. Avec notamment l'Egyptienne Nouran Gohar, 17 ans, qui jouera la finale face à sa compatriote Omneya Abdel Kawy, ce soir, à 19 heures.

La 19e édition du Monte-Carlo Squash Classic a débuté le 3 novembre et s'achève ce soir, au stade Louis-II. Aux manettes de l'événement, on trouve Patrick Rubino, coach de l'équipe masculine de Nationale 3, et Christian Billard, joueur de N3 et arbitre pour l'occasion. 

Comme l'an passé, 28 joueuses étaient engagées au départ, désireuses de participer à la compétition qui s'inscrit dans le WSA world tour (saison de l'association internationale des joueuses de squash), composé d'une centaine de tournois, et leur permet de glaner de précieux points pour le classement mondial.

Sur les 28 joueuses, 12 filaient directement dans le tableau final. Les 16 autres devaient passer par les qualifications.

Camille Serme tombée en quarts

"Il y a pas mal de nouvelles têtes et beaucoup de jeunes joueuses", commente Christian Billard. "En matches de qualifications, il y avait la championne d'Europe belge, Nele Gilis. Il y avait aussi la vice-championne du monde des moins de 18 ans, l'Egyptienne Mariam Metwally (17 ans). Elle a réussi à se glisser jusqu'en quarts de finale et s'est inclinée face à sa compatriote, Omneya Abdel Kawy (11e mondiale)."

Cla 0527 R1

Quant à la plus jeune du tournoi, Habiba Mohamed Ahmed (à droite sur la photo), 15 ans, elle a rivalisé avec des joueuses d'expérience et s'est battue jusqu'en demi-finale. En quarts, elle a vaincu Camille Serme (à gauche sur la photo ci-dessus, tenante du titre, numéro 1 française et numéro 6 mondiale) en cinq jeux(1) (3-2), lors d'un match très serré (4/11, 11/7, 10/12, 11/6, 11/8).

Omneya Abdel Kawy, favorite 

La finale du Monte-Carlo Squash Classic opposera deux Egyptiennes, ce soir à 19 heures. La 22e mondiale, Nouran Gohar (à droite sur la photo ci-dessous, à côté de la Française Coline Aumard, 40e mondiale), 17 ans, disputera sa première finale monégasque. Une petite victoire déjà pour la jeune femme qui s'était arrêtée au stade des qualifications l'an dernier. Cette fois-ci, en plus d'être directement entrée dans le tableau final, elle joue le titre.

Capture D écran 2014 11 07 à 12.24.12

Face à elle, Omneya Abdel Kawy (à gauche sur la photo ci-dessous, avec Habiba Mohamed Ahmed), 29 printemps et plus d'expérience, a déjà remporté deux fois la compétition (sa dernière victoire en Principauté date de 2010) et y a tapé la balle cinq fois. 

Cla 0586 R1

"Omeya fait un peu figure de favorite. Depuis le début du tournoi, elle montre un jeu supérieur à celui de sa compatriote. Elle a une plus grande maîtrise et plus de technique. Aussi, elle arrive plus fraîche que Nouran qui a dû se battre durant cinq jeux pour éliminer la 16e mondiale, l'Indienne Dipika Pallikal (9/11 10/12 11/8 11/8 11/2). Après, on peut toujours avoir une surprise. A 17 ans, on récupère plus vite", analysait Christian Billard.


1. Un match se joue en 3 jeux gagnants.

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos