Carré d'As

Objectif phases finales

La section water-polo compte 120 licenciés et dispose d'équipes participant à tous les championnats PACA. Ses jeunes ont brillé lors du tournoi international HaBaWaBa tandis que les seniors ont remporté le championnat de Nationale 3 B la saison dernière. De quoi débuter une nouvelle saison avec de l'ambition.

A l'heure de l'entraînement, Florent Menut regroupe ses troupes au bord du bassin du stade Louis-II. Un petit briefing avant que tout le monde ne saute dans l'eau pour l'échauffement. Les premiers ballons font leur arrivée tandis que les bonnets de couleur, bleu, blanc ou rouge, sont disposés au bord. L'élaboration des équipes du soir est en place. Il faut dire qu'on bouscule un peu leurs habitudes, l'opposition n'étant pas forcément la première phase de la séance habituellement. Face à nous, les U21 et l'équipe qui évolue cette année en N3A. 

Erika Tanaka Csm Water Polo 16

Mais un groupe qui se connaît bien, puisque l'an dernier, ces deux équipes ont pris part au même championnat, en N3B. "Nous avions fait une équipe de jeunes et une de joueurs plus âgés, la saison passée. Mais nous repartons cette année avec deux équipes dans deux championnats bien distincts ; une équipe en U21 et une en N3A", glisse Sébastien Dervieux, le responsable du water-polo monégasque. 

Un nouveau format de compétition

Un abandon qui trouve sa source avec l'arrivée, notamment, d'un nouveau championnat. "Ce n'était pas le cas jusqu'à présent, mais un championnat régional U21 a vu le jour cette année. Il n'y a que 4 équipes, mais nous avons décidé d'y prendre part et cela se fera sous forme de mini-tournois. Il y en aura 6 sur la saison, chaque équipe en organisera deux et joue également deux fois sur le tournoi. L'idée est d'arriver à faire une douzaine de matches sur la saison car jouer plus de deux matches dans la même journée est assez éprouvant, donc un club sera exempté à chaque fois. Notre objectif est de réussir à gagner ce championnat", annonce d'emblée Sébastien Dervieux, qui est également arbitre international.

Erika Tanaka Csm Water Polo 19

Cependant, les U21 restent à l'entraînement avec les seniors, certains faisant d'ailleurs partie du groupe évoluant désormais en N3A, "mais ceux-là ne jouent pas le championnat U21". Un bon moyen tout de même de disposer d'un groupe étoffé pour mettre en place des entraînements de qualité et proposer ainsi de bonnes oppositions lors des séances. "On peut ainsi les mettre par groupe de niveau, en faisant du sparring-partner : on met des expérimentés, des plus âgés, avec les jeunes. Ce partenariat leur amène un plus. C'est un enrichissement collectif dans la gestion du travail du contact."

Championnat national

Champions de N3B l'an dernier, les membres de l'équipe fanion évoluent désormais à l'étage supérieur, en N3A. "On aurait pu garder le deuxième groupe en N3B, mais notre choix de s'aligner en U21 et en N3A correspondait plus aux licenciés que nous avons cette année", nous confie Sébastien Dervieux. Un championnat plus relevé donc, où les ambitions monégasques ne sont pas revues à la baisse pour autant. "Nous débutons par une phase de poule, avec 8 journées, en matches aller-retour et les deux premiers sont qualifiés pour la phase finale." Et cette phase finale, qui regroupe les meilleures équipes de chaque ligue régionale est l'objectif affiché par le responsable du water-polo. 

Erika Tanaka Csm Water Polo 1

"Parler de montée tout de suite serait un peu trop rapide. On vise d'abord de finir dans les deux premiers de notre poule pour accrocher cette phase finale." Grandir étape par étape, c'est le projet du club. Un projet auquel adhèrent les joueurs. "Le groupe a l'air motivé, on a organisé plusieurs réunions avec les joueurs pour fixer le projet sportif et ainsi chercher à accrocher ces phases finales et obtenir le meilleur classement possible."

Les jeunes, part importante du projet

Et pour ce faire, Sébastien Dervieux et Florent Menut peuvent compter sur un groupe de joueurs quasiment inchangé. "On a gardé 90% de notre effectif de l'an dernier, ce qui nous permet d'être dans la continuité de ce qu'on fait. Les U21 s'entraînent avec la N3A pour composer un groupe juniors-seniors, dans lequel on fait parfois monter quelques U15 pour les récompenser.

Erika Tanaka Csm Water Polo 3

Une gymnastique opérée d'ailleurs à tous les niveaux puisque les meilleurs U11 vont aussi parfois avec les U13, également surclassés parfois en tournoi, tout comme les U13 avec les U15. Un bon moyen de montrer aux plus jeunes ce qui se passe au-dessus d'eux et les motiver à maintenir leurs efforts pour intégrer, plus tard, ces équipes seniors. Un moyen aussi d'impliquer ceux qui sont la pierre angulaire du projet monégasque, les jeunes. Ces derniers ne sont d'ailleurs pas en reste, comme en attestent leurs résultats de la saison passée, notamment lors du tournoi international HaBaWaBa (réservé aux U9 et U11). 

Erika Tanaka Csm Water Polo 8

"Nous avons terminé 9es en juin dernier lors de la 11e édition (le club avait remporté la victoire en 2017 dans la catégorie U9 ; l' hymne monégasque avait retenti lors de cette finale). Cette année, deux de nos jeunes sont d'ailleurs sur l'affiche du tournoi et nous préparons d'ores et déjà le prochain. Nos moins de 9 ans s'entraînent d'ailleurs avec les U11 pour les préparer au mieux à cette échéance." Une formation qui est aussi un bon moyen pour le club de préparer sa relève avec ces jeunes pousses…

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos