Victoria Ravva : "Chaque instant sur le terrain était un réel bonheur"

Ce week-end, le Beach-Volley Challenge Monaco '15 s'est déroulé en Principauté, sur la plage du Larvotto. Nous y avons rencontré Victoria Ravva, marraine de l'événement, qui a tiré sa révérence en mai dernier. L'occasion de revenir avec elle sur ses vingt ans de carrière au RC Cannes.

Quel regard portez-vous sur votre carrière ? 

Je suis très fière de ce que j'ai accompli. J'ai eu une carrière qui a été bien prolongée. Je pars sans avoir aucun regret, ni aucune frustration. Je reste dans le monde du sport, ce qui me rassure. C'est pour cela aussi que je suis sereine. Je suis très fière d'avoir participé à cette montée magnifique du Racing Club de Cannes et d'avoir pris part à toutes ces belles victoires. Et d'avoir terminé en beauté !

Vous finissez sur une belle saison... 

J'ai eu un peu peur à la fin ! Cela faisait longtemps qu'on n'avait pas perdu la coupe de France. Et là, on venait de la perdre. D'autant que la finale du championnat a été très compliquée... . Je me suis dit "Mon dieu, l'année où je décide d'arrêter, je vais tout perdre." Heureusement, on l'a gagnée. Et finalement, j'ai fini avec une belle victoire en championnat et c'était super. C'était une belle saison. Compliquée, mais belle. 

Quel est le meilleur moment de votre carrière? 

J'en avais plusieurs, et maintenant avec du recul, après 20 ans, il n'y a pas vraiment de meilleurs souvenirs ou de moins bons. Pour moi, ces 20 années sont passées comme un instant. A la fois long et tellement rapide. J'ai vécu 20 ans de bonheur au travers de ce club, de mes amis, des entraîneurs, des dirigeants, des supporters... Je ne garde que de bons souvenirs. Chaque instant sur le terrain était un réel bonheur. Que ce soient les matchs gagnés ou les matchs perdus. 

Quels sont vos projets pour l'avenir ? 

Je fais pas mal de choses avec la télévision cet été. J'ai eu des propositions surprises, au dernier moment, qui m'ont beaucoup touchée. Ce sont des propositions à ne pas refuser. Ce sera une nouvelle expérience pour moi. Je tente tout ! J'aime l'idée de vivre plusieurs vies. Peut être que cela ne se passera qu'une fois, peut-être plusieurs, je ne sais pas. Je prends cela comme du bonus et c'est génial. Je reprends également une formation de management et marketing sportif à Limoges. Je vais effectuer mes stages au Racing Club de Cannes. Cela va me permettre plus tard de récupérer une place au sein du club, j'espère, et d'apprendre des choses directement sur le terrain. 

Vous restez donc dans la région... 

Exactement ! C'est pour cela que je ne me sens pas frustrée. Je reste dans la même ambiance, dans la même équipe, avec les mêmes personnes que j'aime énormément. La seule chose qui change, c'est que je ne pourrais plus être sur le terrain. Ce n'est pas grave... D'autant que je pense qu'ils vont bien me trouver une remplaçante (rires).

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos