"On a le niveau pour se maintenir"

Après deux défaites lors de deux matchs capitaux pour le maintien en Division Elite Féminine, les joueuses de l'AS Monaco Volley-Ball veulent se mettre dans les meilleures conditions avant d'entamer les play-down.

Elles se devaient de gagner. Elles ont perdu. Les deux matches successifs contre Istres, puis surtout Toulon, étaient primordiaux pour cette fin de saison régulière. Afin de prendre de l’avance pour les play-down face à ces concurrents directs, le staff monégasque avait mis l’accent sur l’importance de ces deux rencontres. Malheureusement, les joueuses du Rocher ne sont pas parvenues à convertir ces occasions de se rassurer avant une fin de saison au couteau.

Un manque cruel de lucidité

La première de ces deux oppositions se déroulait au Moneghetti (salle de l’ASM). Désireuses de s’affirmer sur leurs terres, les Rouges et Blanches réalisent un premier set quasi-irréprochable. “Les filles ont d’entrée fait tout ce qu’il fallait. Elles ont d’ailleurs peut-être trop donné dès le début, ce qu’elles ont payé plus tard” confie Michaël Chamy, entraîneur adjoint de l’équipe. La rencontre aurait pu tourner réellement à leur avantage si elles avaient su convertir les quatre balles de set qu’elles ont obtenues dans la deuxième manche, mais “la recherche du beau point ou du beau geste” leur a coûté cette deuxième manche, poursuit Chamy.

Img 0883  Copier

L’équipe de Istres relancée, les joueuses Monégasques ont craqué lors des deux sets suivants. Pour Chamy, plusieurs raisons viennent expliquer cette fin de match. La première, “un gros manque de lucidité dans le money time”. Mais pour lui surtout, c’est la profondeur de banc qui a fait la différence. “Nous avons un effectif peu large, avec des jeunes joueuses que l’on forme encore. Quand les filles sont épuisées, c’est difficile de faire tourner. Istres elles, avaient le banc rempli de joueuses qui avaient le niveau d’être titulaires.” Il fallait alors se tourner vers l’autre tournant, le déplacement à Toulon.


“Si on avait débuté le match comme on l’a fini…”

Une entame catastrophique. Deux sets à zéro. Des joueuses à 10% de leur niveau.” C’est de cette manière que Michaël Chamy présente le début de rencontre face au rival varois. Dans des conditions qui les dérangeaient légèrement (éclairage de la salle particulier, température très froide), les joueuses de la Principauté n’ont pas réussi à se mettre dans le match. “On était mauvais à la réception, mauvais en attaque… on leur a donné 20 points sur fautes directes en 2 manches. C’est beaucoup trop”, regrette le coach adjoint. Il a fallu attendre le troisième set et une véritable réaction d’orgueil pour retrouver leur niveau et revenir dans cette rencontre.

Img 1017  Copier

Revenue à 2 sets partout, l’AS Monaco s’offre un tie-break qu’elle entame de la bonne manière en menant 13-10. Mais à 2 points de la victoire, les Rouges et Blanches ont, comme la semaine précédente, manqué de lucidité en cette toute fin de match. Elles encaissent 5 points d’affilé et perdent cette précieuse rencontre. Michael Chamy regrette ce début de partie complètement raté. “Si l’on avait débuté le match comme on l’a fini… Je pense qu’on leur aurait mis 3-0 ! On savait qu’on pouvait les battre et cela aurait dû être le cas.”

Un nouvel objectif

Avant de lutter pour le maintien en Division Elite Féminine lors des play-down, les Monégasques ont encore deux rencontres à disputer lors de la saison régulière. Deux matchs aux priorités complètement différentes. La réception du Volley Club de Harnes a une véritable importance puisque les Nordistes ont été dépassées par Istres au classement. Il y a donc de grandes chances pour qu’elles disputent les play-down également. Prendre des points face à ce possible concurrent au maintien est essentiel. C’est pourquoi Michael Chamy espère “qu’il y aura du monde ce samedi. Il faut venir soutenir nos joueuses qui sont bien souvent transcendées lorsqu’elles sont portées par le public.” A elles d’entamer le match dès son coup d’envoi, à 18 heures, histoire de ne pas avoir les mêmes regrets que face à Toulon.

Carousel Equipe Elite F 01    Petri Uhtio

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos

Match sans pression

Lors de la dernière journée, les Rouges et Blanches se déplaceront à Lille, chez le leader. Un match sans enjeu où le but sera de “tester des choses que l’on ne pourrait pas faire lors d’un match risqué. Par exemple de nouveaux plans de jeu, des échauffements différents…” confie Chamy. Mais aussi, “prendre beaucoup de plaisir ! Ca fait toujours rêver de jouer face à des équipes de ce niveau” poursuit-il.