Les volleyeuses monégasques en transition

Descendues de Division Elite (2e division) en fin de saison dernière, les féminines de l'AS Monaco Volley-Ball préfèrent prendre leur temps pour reconstruire une équipe capable de jouer la montée.

"Une année de transition." C'est le terme le plus approprié pour définir la saison 2018/2019 des filles de l'AS Monaco Volley-Ball. Amputé par des départs consécutifs à la relégation en Nationale 2 (3e division), l'effectif monégasque a connu pas mal de bouleversements au niveau des joueuses et du staff car seules 4 anciennes sont restées. "C'est difficile de reconstruire une équipe quand on descend. La plupart des joueuses n'étaient pas là l'an passé", regrette Caroline Revel-Chion, réceptionneuse de l'ASM, une des "rescapées".

Img 2797

Nouvelles joueuses, mais aussi nouvelle coach. Pétia Popova, ancienne internationale bulgare et autrichienne, a repris les rênes de la N2 à l'intersaison. Cette dernière voulait "prendre son temps pour recréer une équipe." N'ayant pas encore l'habitude d'évoluer ensemble, le début de championnat a été compliqué pour les Monégasques.

"On retrouve petit à petit les automatismes"

Privées de nombreuses cadres, blessées, certaines joueuses ont dû changer de poste pour pallier les absences. Caroline Revel-Chion et ses coéquipières "n'arrivaient plus à jouer ensemble car tout le monde évoluait dans une zone différente. On avait du mal au niveau du jeu", même si les résultats ont été au rendez-vous (6 victoires lors des 10 premiers matches de la saison).

Img 2809

Au fil des mois, les blessées sont revenues, de même que le volley monégasque. La réception du leader Saint Chamond (défaite 3-2) a été le match clé des premiers mois de compétition. "On les pousse au 5e set où on perd seulement 17-15. On a pu voir des progrès dans le jeu sur cette partie. On se trouvait plus facilement, c'était peut-être parce que l'effectif était au complet", se souvient la joueuse de la Principauté. Depuis cette rencontre du 12 janvier, les Monégasques ont enchaîné 3 succès consécutifs, en concédant seulement deux sets.

Img 2805

Avec 27 points au compteur, les asémistes sont à 4 unités de la 3e place. Mais la montée n'est pas l'objectif prioritaire du club. "On est dans une saison de transition. Au vu des blessures et des résultats poussifs, on va terminer cet exercice tranquillement. On espère consolider l'effectif pour l'année prochaine et viser une nouvelle montée en Division Elite Féminine", conclut Caroline Revel-Chion.

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos