"La montée ? On y croit toujours"

Engagée en Nationale 2 Masculine (4e division), l'équipe de Dragan Pezelj réalise un début de saison prometteur qui lui permet de croire à la montée en Division Elite.

Après une 4e place l'an passé, les joueurs Monégasques ont un objectif clair pour la fin de saison : la montée en Division Elite (3e division). Placée dans une poule de 12 équipes, l'AS Monaco Volley-Ball doit terminer dans les 4 premières places pour espérer disputer les play-offs d'accession au niveau supérieur.  

Pour atteindre l'objectif, le club s'est renforcé à l'intersaison avec les arrivées de Guilhem Delon (réceptionneur), Stephan Valat (central) et Youssef Siffi (libéro). Le coach Dragan Pezelj "avait un peu d'appréhension car il fallait intégrer les nouveaux joueurs. Mais à mon grand bonheur, ils se sont vite adaptés et il n'y a pas eu de mauvaises influences sur les résultats."  

Chocs en vue

En effet, l'ASMVB a connu un départ canon en remportant ses 7 premières parties (dont 3 à l'extérieur). "On a gagné tous les matches qu'on voulait gagner, même plus. On s'incline contre les deux leaders (Arles et Sète) à l'extérieur. C'est dommage car on les tenait bien mais on a lâché un peu dans le dernier set" regrette l'entraîneur croate.

Grâce à ce bon début de saison, les Monégasques pointent à la 3e place du classement à la trêve. L'objectif de la montée est toujours dans les cordes des asémistes même si la reprise ne s'est pas passée comme prévue. "Jusqu'à samedi dernier tout allait bien mais nous avons perdu contre le 8e Narbonne 3 manches à 2. Cette défaite inattendue à domicile a cassé la dynamique. On ne s'était pas vraiment bien préparé pour le match car nous avons repris l'entraînement assez tard." Cette contre-performance éloigne Monaco du duo de tête (6 points de retard sur Sète et 7 sur Arles).

Mais les hommes de Dragan Pezelj sont motivés pour rebondir et finir la saison comme elle a commencé. Vainqueurs du derby face à Nice ce week-end (3-2), les Monégasques restent à "2 victoires des leaders", qu'ils accueilleront au Moneghetti (Arles le 24/03 et Sète le 14/04). Avant de penser aux 2 chocs, le coach est formel : "on ne doit pas se focaliser sur Arles et Sète, on doit prendre match par match. Si on perd contre les autres équipes et qu'on gagne les deux rencontres, cela ne servira à rien."  

Un beau parcours en Coupe

En parallèle du championnat, les asémistes sont engagés en Coupe de France. Pour l'entraîneur monégasque, "c'est un vrai test pour savoir ce qu'on peut faire face à des équipes de haut de tableau." Vainqueure à domicile de Marseille et Grenoble, deux formations de bas de tableau de Division Élite Masculine (DEM, 2e division), l'équipe n'a "jamais baissé les bras et a posé beaucoup de soucis" à ses adversaires, ce qui lui a permis de se qualifier pour les quarts de finale.  

Pour espérer aller plus loin, la bande à Mathieu Orszulak devra se débarrasser d'un nouveau gros morceau, l'ASUL Lyon, leader invaincu de la DEM, le 9 février prochain. "Ils ont les capacités pour évoluer au plus haut. Ils sont leaders, ils viennent en favori. Mais nous allons tout donner pour poursuivre l'aventure dans cette saison déjà exceptionnelle", conclut Dragan Pezelj.

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :