Le RO Grasse à la relance

Avec un nouveau duo d'entraîneurs à sa tête, le Rugby olympique de Grasse visera à nouveau une montée en Fédérale 1, qu'il n'a pu accrocher lors de la saison écoulée.

Le bilan de la saison 2013-2014

Après un démarrage compliqué, malgré un beau succès sur le terrain de Hyères-Carqueiranne, épouvantail de la poule 3 de Fédérale 2 (le quatrième niveau français), le RO Grasse a affiché plus de constance durant la deuxième moitié de championnat, alignant jusqu'à dix victoires consécutives.

Très performants dans leur antre de Perdigon, les hommes du ROG y ont préservé leur invincibilité jusqu'aux huitièmes de finale aller, où ils ont à nouveau croisé la route de Hyères-Carqueiranne (défaite 23-16). 

Incapables de renverser la tendance au retour (50-7) les Grassois ont dû faire une croix sur une montée en Fédérale 1 qui se serait offerte à eux en cas de succès lors de cette double confrontation avec les Varois.

Du nouveau dans le staff…

Conduite par le duo Nicolas Bonnet-Marc Ravanello en 2013-2014, la formation grassoise sera à nouveau dirigée par un tandem lors de la prochaine saison. 

Le Néo-Zélandais Gerard Fraser, qui a évolué comme demi d'ouverture l'an dernier, va devenir entraîneur-joueur. Âgé de 37 ans, il passe actuellement son diplôme de technicien.

A 34 ans, le colossal Justin Purll (1,97 m pour 110 kg) va également connaître sa première expérience sur un banc de touche. 

L'Anglais, qui portait les couleurs de Perpignan en Top 14 (20 matches la saison dernière) après avoir joué comme deuxième ligne pour Bègles-Bordeaux, où il a retrouvé Fraser (tous deux avaient auparavant évolué à Calvisano, en Italie).

… Et dans le groupe

Sans opérer à une véritable chasse aux sorcières, le Rugby olympique de Grasse a nécessairement dû passer par une phase de retouches, avec une enveloppe budgétaire semblable (soit 650 000 euros), avant de retrouver le chemin de l'entraînement, le 30 juillet. 

Le ROG a enregistré les départs de Matthieu Le Guével (Hyères-Carqueiranne), Tom Quarrie (Romans), Jérémy Benstaali et Liam Wilkinson (Stade niçois). De leur côté, Pascal Pedurand et Fabien Tujague ont mis un terme à leur carrière.

En attendant la signature d'un demi-de-mêlée, d'un centre et d'un joueur polyvalent, Grasse a déjà recruté huit éléments, selon Nice-Matin : Benoit Devic (2e ligne), Saverio Colabinachi (2e ligne), Damien Tobias (3e ligne), Emanuele Leonardi (3e ligne), Etienne Billaud (demi-de-mêlée), Benoît Michel, ainsi qu'un pilier originaire de Géorgie.

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :