En avant les montées !

Les deux équipes seniors de l'AS Monaco Rugby réalisent une saison quasi-parfaite et entrevoient la montée en division supérieure.

Sylvain Masson a le sourire et on peut le comprendre. Pour l'instant, tout se passe comme prévu pour atteindre les objectifs de fin de saison. Le co-entraîneur de l'équipe 1, en place depuis l'an passé, espère "enfin décrocher le billet pour la Fédérale 3." Il faut dire que les montées, Monaco les connaît. Lors des 8 dernières saisons, l'ASM a connu 5 accessions pour se retrouver en Honneur (6e division). 

Installé depuis 3 saisons dans ce championnat, le club a pour objectif de franchir un nouveau palier : la Fédérale 3. D'ailleurs, les joueurs de Sylvain Masson et Luciano Orquera s'en rapprochent de plus en plus. Leader avec 6 points d'avance sur Mourillon (match entre les deux formations au Devens lors de la dernière journée le 7 avril), l'équipe est bien partie pour accéder au 5e échelon national.

50042789 2473023639393974 2180365097279422464 O

Il faut dire qu'après le parcours probant de l'exercice précédent, où le club s'est arrêté en 1/16e de finale des play-offs contre Saint Girons (15-60), tout est réuni pour atteindre l'objectif. Nouveau duo d'entraîneurs, en la personne de Luciano Orquera, ancien demi d'ouverture de la sélection italienne, et Sylvain Masson. Mais aussi nouveau stade car depuis cette saison, toutes les catégories de l'AS Monaco Rugby évoluent au complexe du Devens. 

"Avant, ce n'était pas évident, on se baladait entre Blausasc, Menton et Nice. C'était difficile de regrouper tout le monde. Le stade du Prince Héréditaire Jacques est un très bel outil, beaucoup de monde vient nous voir jouer, surtout les jeunes du club, c'est motivant", explique Sylvain Masson.

Une attaque de feu, une défense de fer

La défaite inaugurale à Marseille face au SMUC (16-17), n'a pas perturbé les Monégasques, enchaînant 7 victoires consécutives, avant de chuter de nouveau d'un point à Mourillon (17-18). Après 14 matches, l'ASM comptabilise 10 victoires (dont 9 avec bonus offensif) pour 3 défaites avec bonus défensif. 

49279893 2465819096781095 3851596194241314816 O

Meilleure attaque (493 pts marqués) et meilleure défense (125 pts encaissés), les joueurs de Sylvain Masson et Luciano Orquera se trouvent "dans un championnat très difficile où 6-7 équipes prétendent à la montée. Les matches à l'extérieur sont très compliqués à gérer parce qu'on doit imposer notre tempo de jeu. Il faut gérer le terrain et l'ambiance. Le public peut parfois influencer certaines décisions. À domicile, c'est plus simple car nous sommes dans notre environnement."

Le tournant de la saison a d'ailleurs eu lieu à la maison lors du match retour face au SMUC. Le co-entraîneur se souvient avoir longtemps discuté de cette partie avec ses joueurs. "On voulait se reprendre après la défaite de la première journée, on a été solides jusqu'au bout. Ils étaient leaders, ils avaient la pression car on était juste derrière. Au final, on ramène le bonus offensif (29-8) et on est la première formation à les battre." 

48398717 2424444140918591 7103407554285273088 O

Avec 10 points d'avance sur les Marseillais, désormais troisièmes, il reste 5 matches au club de la Principauté pour conserver sa place dans les deux premiers, afin de disputer la finale territoriale, voire les phases finales du Championnat de France.

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos

La réserve peut aussi rêver

L'équipe fanion n'est pas la seule à briller dans l'exercice 2018/2019 puisque la réserve est elle aussi aux portes de l'accession au niveau fédéral. "C'est un groupe très jeune qui répond parfaitement aux attentes. Nous sommes contents des résultats", explique Sylvain Masson. Deuxièmes derrière Mourillon, les Monégasques possèdent 19 points d'avance sur Arles et sont bien partis pour disputer les play-offs. "Malgré la jeunesse, ils n'ont pas de pression. Certains ont fait leurs classes chez nous, c'est donc une fierté de les voir ici. D'autant plus que deux d'entre eux, Yann et Guillaume sont dans le groupe de la une depuis quelques matches." Avec autant d'ambitions, la saison est donc loin d'être finie pour les rugbymen de Monaco.