400 petits pour la Kids Cup

Organisée depuis 4 ans par l'AS Monaco Rugby, la Kids Cup a réuni cette année plus de 400 enfants. Délocalisée sur le terrain de Saint-Jean Cap Ferrat, 37e journée de Ligue 1 oblige, la manifestation a une nouvelle fois remporté un franc succès.

Des enfants qui courent partout, sur comme en dehors des terrains, des parents qui assistent aux prouesses de leurs bambins, un soleil jouant à cache-cache avec les nuages, des sourires, des éclats de voix, une fumée de barbecue et un esprit de franche camaraderie. Voilà comment pourrait se résumer le dimanche 14 mai. Ce qu'il s'est passé ce jour-là ? L'AS Monaco Rugby a organisé sa 4e Kids Cup. Au programme, un tournoi mêlant plusieurs catégories (des M8 aux M12) et un match de gala en M14 opposant les Monégasques à une équipe venue d'Écosse. Le tout pour un total de 400 enfants venus des différentes terres de rugby que compte l'Hexagone. Narbonne, Pau, Montpellier, Hyères, Toulon, Aurillac, La Valette, Grasse, Nice, Menton, Saint-Laurent-du-Var, autant de villes représentées par leurs jeunes pousses en ce jour aux allures de tournoi de fin d'année.

Du matin au soir

Img 9648

Avec une quarantaine de bénévoles sur place pour mener à bien l'organisation du tournoi, sans compter les joueurs de l'équipe première venus donner un coup de main, c'est tout un club qui a œuvré pour que les plus petits profitent d'une journée autour du ballon ovale. D'autant plus que le niveau du tournoi est chaque année un peu plus élevé, comme le confie Thomas Riqué, le président de l'ASMR. "On a des équipes qui sont reconnues historiquement dans le rugby comme Montpellier, Narbonne et Pau. Par le passé, on n'osait pas les inviter car le niveau de notre école de rugby n'était pas suffisant. Aujourd'hui, nous avons progressé et nous pouvons rivaliser contre ce genre d'équipes. Le tournoi existe depuis quatre ans, les gens commencent à en parler et il devient reconnu petit à petit. Nous avons même refusé quelques équipes cette année. Mais nous sommes heureux d'accueillir des clubs de Pro D2 et de Top 14 qui ont un très bon niveau de rugby."  Et le programme était chargé pour tout ce petit monde. 30 équipes engagées toutes catégories confondues, 33 matches par catégorie, soit 100 parties à mettre en place en comptant le match de gala des M14. 

Les petits Monégasques grandissent et apprennent

Répartis sur 5 terrains dès 9 h 30, les petites têtes blondes ont âprement défendu les couleurs de leur club respectif. M8 sur les terrains en pelouse situés au-dessus du synthétique, où les M10 se partageaient un demi-terrain tandis que les M12 évoluaient de l'autre côté. Un micro annonçant les matches et des parents qui donnaient de la voix pour encourager leurs progénitures. Malgré leur jeune âge, les petits s'en donnaient à cœur joie et n'hésitaient pas à se rentrer dedans, comme on dit dans l'ovalie. Quelques pleurs pouvaient intervenir, consécutifs à un coup reçu ou une mauvaise chute, mais l'envie de jouer et de gagner reprenaient vite le dessus sur l'éphémère douleur. Les entraîneurs n'étaient d'ailleurs pas les derniers à pousser sur leurs cordes vocales dès lors que leurs protégés ne faisaient pas ce qu'il fallait. Un tournoi pour enfants, certes, mais la gagne n'est jamais bien loin. 

Img 9497

Les matches s'enchaînaient sans discontinuer tandis que le barbecue et les grillades, assurés par l'équipe fanion du club, se mettaient en place. "On va manger des saucisses à midi", entendait-on dans la bouche de deux petits Varois, visiblement plus intéressés par la collation qui les attendait que le match de leurs homologues pallois. Et parmi toutes ces équipes réputées, les petits Monégasques ont fait plus que de la figuration, prouvant au passage les progrès réalisés par l'école de rugby. "C'était un peu compliqué parce que le niveau était très relevé. Je suis assez satisfait des moins de 12 dans le jeu qu'ils ont mis en place. Après, on s'aperçoit que nos équipes ne sont pas loin des grosses écoles de rugby, donc ça va dans l'évolution et la construction du club et de l'école. Ce qui est positif, c'est qu'avec un bassin limité, on a 150 enfants et on arrive à produire quelque chose qui se rapproche de clubs où il y a 300 gamins dans l'école de rugby", détaille Jérémy Benstaali, le responsable de l'école de rugby du club. 

"Plus vieux club d'Ecosse"

Car, au-delà de ce tournoi dédié aux plus petits, les M14 ont eu eux aussi l'occasion de montrer ce qu'ils avaient appris tout au long de la saison. Opposés aux jeunes du Melrose Wasps, "le plus vieux club d'Écosse", nous glisse-t-on à l'oreille, les joueurs d'Eric Ferret ont donné tout ce qu'ils avaient. "Ils ont quelques gabarits. C'est une autre culture du rugby. Nos joueurs se rendent compte qu'il y a encore du travail. Les M14 ont eu de très bons résultats cette année. Ils sont prêts à bosser pour un jour rivaliser avec ces équipes-là. L'important pour les enfants était de faire une bonne saison et de bien la terminer. Cette équipe écossaise n'était pas venue là pour rien. Le meilleur a gagné. Et il faut jouer contre meilleur que soi pour progresser." 

Img 9684

Malgré la défaite, les petits Monégasques garderont sans doute de bons souvenirs de cette opposition, comme tous les petits ayant pris part à cette journée. En attendant la 5e édition l'an prochain. 

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos