La montée en vue pour les Aigles ?

Troisième avec un match d’avance sur Neuilly-sur-Marne (4e) à la trêve hivernale, le Nice Hockey semble bien parti pour se qualifier en playoffs de Division 1 (deuxième échelon national). Avec 73% de victoires en 17 matchs, les Aigles de Nice peuvent viser haut dans cette deuxième partie de saison. Retour sur ces trois premiers mois.

Explosif, voir même impressionnant, voilà comment résumer le début de saison du Nice Hockey. Sept victoires lors des sept premiers matchs et des scores flatteurs comme cette victoire 10 à 1 à domicile contre Toulouse-Blagnac, le 26 septembre dernier.

Hockey 2

Oui mais voilà, le soir d’halloween, une défaite après prolongation (7 buts à 6) à Neuilly-sur-Marne vient stopper ce qui reste la plus belle série de victoires cette saison en D1. Un arrêt compliqué pour les Niçois qui ne cessent, depuis, d’alterner le bon et le moins bon. Avec cette défaite en Île-de-France les Aigles ont subit 3 revers en 4 rencontres (à Neuilly-sur-Marne, à Nantes et à domicile face au leader Anglet, 0-4). Lors des six matchs suivants, ils redressent quelque peu la barre, avec 4 victoires pour 2 défaites (à Tours, onzième et à Cholet, le second).

La faute à la défense ?

Des résultats en dents de scie qui peuvent s’expliquer par une défense à la peine par moments. Illustration début décembre à domicile, le leader Anglet est venu corriger les Niçois sur le score de 4 buts à 0. Autre défaut, Nice n’a réussi qu’une seule fois à ne pas prendre de but (à La Roche-sur-Yon, victoire 3-0) et en a encaissé au moins deux lors de treize matchs. 

Hockey 6

"Si on regarde les matchs perdus, nous avons été dépassés physiquement en fin de rencontre. La moitié de l’équipe ne peut pas suivre la totalité des entraînements. Il est impossible de gagner avec seulement une moitié de joueurs bien préparés" un "problème" physique donc, comme l’a expliqué l’entraîneur Stan Sutor sur le site du club après la défaite face à Tours (3-2). Malgré tout les Aigles restent la cinquième meilleure défense du championnat avec 47 buts encaissés.

Quelle fin de saison pour les Aigles ?

Les recrues Matej Hamrak et Hampl Zbynek se sont très vite adaptées. Hamrak (attaquant, 28 ans), arrivé de Slovaquie, en est à 23 points (11 buts 12 passes décisives). Quant au Tchèque, Zbynek (attaquant, 27 ans, passé par Bordeaux et Anglet), il est le meilleur marqueur de son équipe avec 24 points (10 buts, 14 passes décisives). Ces deux recrues peuvent également s’appuyer sur un Martin Sovak étincelant avec, lui aussi, 24 points inscrits (7 buts, 17 passes décisives).

Hockey 3

Alors, si cette attaque continue à marcher (seconde meilleure attaque du championnat avec 82 buts marqués en 17 rencontres) et que la défense progresse encore, il n’est pas impossible de voir les Aigles batailler jusqu’au bout des playoffs pour, pourquoi pas, une accession en ligue Magnus.

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos