La Régionale 2 se met en ordre de marche

Grégory Campi et ses hommes débuteront leur championnat de Régionale 2 (ex DHR) le week-end prochain au Rousset (Bouches-du-Rhône). Une saison où l'effectif affichera un visage rajeuni sans pour autant être dénué d'ambitions.

La motivation est toujours la même dès lors que l'on s'adresse à Grégory Campi et que l'on évoque la saison à venir. "Je veux gagner tous les matches, cela ne change pas", assène le coach de l'AS Monaco 3, qui évolue en Régionale 2. Il suffit de jeter un œil au bilan de l'ancien milieu de terrain pour se rendre compte que les années se suivent et se ressemblent depuis qu'il a repris ce groupe.

Avec 4 titres en 6 saisons, dont deux montées et deux victoires en coupe Côte d'Azur, le Monégasque jouit d'un crédit certain. Cependant, cette année pourrait bien être une saison de transition dans un championnat réputé dur, notamment sur le plan physique. Car l'effectif s'est vu rajeunir cet été. "Il y a eu pas mal de mouvements. Pour certains, qui étaient là depuis le début ou plusieurs saisons, c'était sans doute le bon moment de se quitter et on a réussi à finir en beauté avec cette deuxième Coupe remportée à l'issue de la saison dernière. Pour ne citer que lui, Kévin Menez, qui était mon capitaine, était là dès la première année et c'est une belle manière de boucler la boucle. Plusieurs ont arrêté et de nombreux jeunes nous ont rejoint cet été", détaille Campi. 

L'effectif change, la mentalité reste

S'il dispose toujours de quelques cadres d'expérience, c'est donc un effectif plus jeune qui défendra les couleurs de l'AS Monaco en Régionale 2 cette saison. Une volonté du coach, qui a aussi bénéficié du travail réalisé depuis plusieurs saisons dans son recrutement estival. "J'ai des gamins de 1999, 2000 ou 2001 qui ont intégré l'équipe, les meilleurs moins de 19 que j'ai pris fait monter avec nous en seniors mais aussi des jeunes qui arrivent de plus loin, certains venant de Tours ou Paris, ce qui montre qu'on travaille bien à l'AS Monaco et que ça commence à se savoir, même si la région aide aussi à en motiver certains.

Whatsapp Image 2018 08 09 At 08 48 01

Et comme à son habitude, l'ancien de Lille ou Bari a mis en place une préparation d'avant-saison où la cohésion de groupe a toute son importance. Entre randonnées aquatiques et séances de crossfit, les joueurs de l'AS Monaco ont eu de quoi faire. "On a débuté la préparation le 3 août et on a mis en place des sorties en groupe, car on est aussi dans la découverte, eux de moi et moi d'eux. Et comme une prépa d'avant-saison demande un gros travail de renforcement musculaire, j'ai fait venir Patrick de Crossfit Menton.

Whatsapp Image 2018 08 29 At 11 52 213

Au menu, exercices et outils encore jamais utilisés par les footballeurs pour une discipline qui prend un essor certain, mais qui n'est pas forcément dans les habitudes des footeux. "Pour la séance de crossfit, on l'a fait avec notre esprit de compétition, mais à la cool, et sur des mouvements football, pour que ça colle à nos besoins", glisse le coach.

Objectif à définir

Pour cette nouvelle saison, les troupes de Greg Campi et de son staff vont avoir fort à faire dans un championnat aussi rugueux que complexe à appréhender. "Certains de nos jeunes viennent de centres de formation et ont connu les championnats nationaux de leur catégorie d'âge, mais ils n'ont jamais connu la Régionale 2, qui est dure physiquement et avec des atmosphères qui ne sont parfois pas simple, notamment en région marseillaise, surtout pour des jeunes de 17-18 ans."

Whatsapp Image 2018 08 09 At 08 48 0322

Pour les préparer au mieux, quelques matches amicaux étaient au programme, avec, à l'issue de certains, quelques bons moments de partage, toujours dans le but de créer une belle cohésion de groupe. "Nous avons été joués à St-Tropez, avec une victoire à la clé et une très belle soirée où nous avons été invités par le président du club, que je tiens à remercier. Nous avons ensuite joué contre Beaulieu, avec un bon nul à la clé et là nous entrons dans la dernière ligne droite et on débute la semaine prochaine face au Rousset, le favori.

Whatsapp Image 2018 08 29 At 11 52 253

Une saison qui va démarrer à l'extérieur avec un nouveau groupe donc. Mais si les hommes ont changé, les règles, elles, restent les mêmes. "Tout ce qui touche aux règles de vie, au respect, rien n'a changé. On a bien travaillé sur et en dehors du terrain. On a une poule (C) qui n'est pas évidente, on débute chez le favori pour la montée, on enchaîne avec deux promus qui voudront continuer sur leur dynamique de la saison dernière. L'objectif cette année sera de figurer le plus haut possible, mais on en saura plus après 4-5 matches pour voir où on se situe par rapport aux autres.

Premier rendez-vous le 9 septembre au Rousset. Coup d'envoi à 15 heures. 

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos