Compagnon de toujours

C'est le plus ancien adjoint de Leonardo Jardim. Ancien joueur professionnel, il est notamment en charge de l'animation des séances d'entraînement. Et plus encore.

Il y a une forme de sourire presque gêné lorsque Antonio Vieira nous rejoint dans la salle où l'interview doit avoir lieu. Et malgré le froid polaire qui s'abat sur Monaco en ces derniers jours de février, avec la neige qui s'est invitée et a provoqué la délocalisation de l'entraînement au stade Louis-II, l'adjoint du coach Jardim arrive en short. Un détail qui ne manque pas de passer inaperçu dans une période de l'année où la quasi-totalité des joueurs et membres du staff accumulent autant de couches que possible. "J'ai toujours été en short lorsque j'étais joueur. Je jouais et je m'entraînais en short et depuis que je coache, c'est pareil. Je pense que le footballeur doit s'entraîner dans les mêmes conditions qu'en match. Mais dans mon quotidien, je préfère aussi le short", confie celui qui vivrait 8 mois sur 12 les jambes à l'air. 

Car parmi les adjoints du coach, Antonio Vieira est non seulement le plus ancien, mais aussi l'un des seuls qui a évolué en pro (Dédé Amitrano a été gardien de but professionnel). Un passé qui permet aux deux hommes de trouver un équilibre naturel dans un duo qui marche depuis 15 ans. "Nous avons des parcours différents, lui vient d’une voie plus "universitaire", alors que moi j’ai été joueur professionnel. Je pense que mon expérience de joueur, d’entraîneur-adjoint et d’entraîneur principal, associée aux connaissances plus "scolaires" de Leonardo, Nelson (Caldeira), avec l’apport de José (Barros), Carlo (Spignoli) et Dédé (André Amitrano) font de nous un staff complet avec des connaissances scientifiques mais également un vécu de footballeur. Cette diversité est positive dans notre travail au quotidien."

Collaboration de longue date

Leonardo Jardim et Antonio Vieira ont été réunis par le Professeur Moniz, alors que ce dernier prenait la tête de Camacha, à Madère. Et cette réunion ne serait que la première d'une série toujours en cours. "Nous avons travaillé deux ans avec lui, puis un autre entraîneur a été nommé avant que ce ne soit au tour de Leonardo (Jardim) qui m'a alors pris comme adjoint." Deux ans après, Antonio Vieira a pris sa propre équipe, Machico. Une aventure qui allait durer 3 ans, jusqu'à ce que le Mister le rappelle. "Nous étions ambitieux et nous parlions souvent d'aller au Portugal, car sur l'île de Madère, les clubs mourraient (économiquement parlant) les uns après les autres. Lorsque l'opportunité s'est présentée, Leonardo m'a demandé de l'accompagner comme adjoint à Chaves." Portugal, Grèce et Monaco donc, ont vu le duo officier sur leurs terres. Très amis dans la vie - Antonio Vieira est le parrain du fils de Leonardo Jardim - les deux hommes ont un fonctionnement bien rôdé. "Dans notre staff, en dehors de l'entraîneur des gardiens, il n'y a pas de poste spécifique à part, à l'inverse de ce qu'on peut généralement voir en France. Notre spécificité est que nous travaillons tous de façon intégrée."

Antonio 8323

Page 1/2

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos