Mercato : du sang neuf

Toujours actif sur le marché des transferts, le champion de France en titre a déjà enregistré l'arrivée de 7 renforts depuis l'ouverture du mercato. De quoi pallier certains départs et prévoir sur le court et moyen terme, une spécialité maison.

La chaleur écrasante d'un soleil brûlant, les premières sueurs sur les terrains. Voilà à quoi ressemble le début de saison des joueurs, eux qui ont repris fin juin le chemin de La Turbie et du centre d'entraînement de l'AS Monaco. Et au milieu des visages connus, de nouvelles têtes, celles des nouvelles recrues. Fort d'un projet validé par un titre de champion de France à l'issue du dernier exercice, le club du Rocher a donc entamé la période estivale tambour battant. Et toujours avec la même ligne de conduite, miser sur des jeunes à fort potentiel et quelques joueurs d'expérience.

Un gardien peut en cacher un autre

C'est une constante depuis le retour de l'AS Monaco en L1. A chaque saison une nouvelle doublure pour Danijel Subasic. Le portier croate n'étant jamais meilleur que lorsqu'il y a un deuxième gardien d'envergure derrière lui, les dirigeants monégasques ont jeté leur dévolu sur Diego Benaglio. Un gardien au CV bien fourni puisque le natif de Zurich sort de huit saisons à Wolfsburg, avec qui il a remporté le championnat (2009) et la coupe nationale (2015), et qui compte 61 sélections avec la Suisse (Euro 2008, Coupe du Monde 2010 et 2014). En s'engageant pour 3 ans, l'ancien du Nacional Madere va prendre la place laissée vacante par Morgan De Sanctis, sur comme en dehors du terrain. 

Benaglio 0373

Capitaine pendant 4 saisons en Allemagne, mais aussi en sélection, Benaglio est un leader dans l'âme. Son expérience joue pour lui et il sera à même de remplacer "Suba" en cas de pépin ou lors de matches de coupe. Une valeur sûre pour le board monégasque. Mais Benaglio n'est pas le seul portier à avoir fait son arrivée cet été. Alors que Paul Nardi a été prêté au Cercle Bruges (club satellite de l'AS Monaco en 2e division Belge), Alvaro Fernandez Llorente, gardien espagnol de 19 ans, a signé pour 3 ans en provenance d'Osasuna. Un pari sur l'avenir, Fernandez Llorente ayant découvert le groupe pro l'an dernier, même s'il est déjà international U19.

Deux renforts défensifs

Après un mercato 2016/17 axé sur la défense, ce qui a porté ses fruits, le board monégasque ne délaisse pour autant pas la dernière ligne de son équipe. Au rayon des latéraux, c'est Jordy Gaspard qui est venu garnir le contingent monégasque. Issu du centre de formation de l'Olympique Lyonnais, ce jeune garçon de 20 ans est un bleu chez les pros, lui qui ne compte que 3 matches professionnels. Deux titularisations en L1 l'an dernier (Nice et Bastia) et surtout une en Champions League face à Séville en guise de baptême du feu. Porté sur l'offensive, il est présenté comme l'un des plus grands espoirs de la pépinière rhodanienne. S'il s'est montré intéressant lors de ses rares sorties l'an dernier, l'international U19 et U20 va pouvoir s'aguerrir au monde professionel puisqu'il est prêté au Cercle Bruges pour l'exercice à venir. 

Mboula 5932

L'AS Monaco pourrait bien avoir déniché une autre pépite en la personne de Terence Kongolo. Formé au Feyenoord Rotterdam (Pays-Bas), où il a toujours joué jusqu'à présent, le longiligne défenseur (1m88, 70 kg) arrive avec un titre de champion dans la poche et un statut d'international (3 sélections). Issu d'une académie qui a vu quelques pointures devenir des cadres de la sélection nationale (Robin van Persie, Stefan de Vrij, Bruno Martins Indi), Kongolo a été lancé par Ronald Koeman avant de s'imposer dans le 11 de Rotterdam. Habile balle au pied et doté d'une bonne qualité de relance, il peut tout aussi bien évoluer dans l'axe ou sur le côté gauche. De quoi offrir plusieurs alternatives à son coach.

Kongolo 0987

Page 1/2

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos