Jean-Louis Djighaly, "c'est une saison accomplie"

Promue de DH, l'équipe féminine de l'AS Monaco termine l'exercice 2016-2017 avec une 7e place au classement. Tous les objectifs ont été remplis par le groupe de Jean-Louis Djighaly qui quitte le club à l'issue de cette saison.

L'équipe fanion de l'AS Monaco féminine continuera l'aventure en DH la saison prochaine. Lorsque l'on monte d'une division, il n'est jamais facile de se fixer des objectifs. Surtout lorsqu'il s'agit d'évoluer dans une Division Honneur dans lequel le niveau est l'un des plus élevés de l'Hexagone. "Je savais que c'était un championnat très relevé. Il y avait au sein du groupe plusieurs équipes qui pouvaient prétendre à la montée comme l'OGC Nice, Marseille ou Monteux. Nous, ce qu'on visait au départ c'était le maintien", explique l'entraîneur.

17973474 1013175032147241 7669054813900113990 O

Un objectif que la formation du Rocher n'a pas tardé à atteindre, puisqu'à la mi-saison elle pointait déjà à la 8e place. "Lorsque j'ai vu que le maintien était acquis, j'ai fixé d'autres buts à atteindre. Finir dans les 6 ou 7 premiers, ce que nous avons fait. Et puis j'ai mis la barre un peu plus haute en demandant aux joueuses d'atteindre les 50 points. On finit avec 52 points. Tout est bon, c'est une saison accomplie." Mais c'est finalement sans Jean-Louis Djighaly que la section féminine de l'AS Monaco poursuivra l'an prochain son ascension. 

17855516 1009073009224110 4038424410040660681 O

"Nous sommes partis de rien"

En provenance du Nord-Pas-de-Calais, Jean-Louis Djighaly est arrivé à Nice fin 2012, avant de reprendre les rênes de l'équipe féminine du Rocher deux ans plus tard. Le club ne comptait alors qu'une cinquantaine de licenciées. L'équipe fanion était encore bien loin de la DH et les autres équipes n'étaient alors qu'une ébauche ou presque. "Nous sommes partis de rien", précise-t-il. Aujourd'hui, l'essor de l'équipe première semble avoir tiré vers le haut l'ensemble du club et ses équipes.

17854830 1009072519224159 3573002037072926839 O

"A mon arrivée, nous nous étions fixés comme objectif de faire monter l'équipe première en D2 en l'espace de 6-7 ans. A l'heure actuelle, elle est en DH soit un niveau juste en-dessous. Le club compte aujourd'hui environ 130 licenciées. Toutes les équipes font des bons résultats. Il n'y a plus qu'à continuer à avancer maintenant." L'ancien entraîneur n'a pas souhaité donner trop d'explications sur  les raisons de son départ. "Les six derniers mois ont été un peu difficiles et ça me reste un peu en travers de la gorge", nous a simplement confié l'intéressé.

17991325 1013175628813848 5893459031367374460 O

Il quitte le football féminin avec le sentiments du devoir accompli. Et c'est une équipe masculine qu'il entraînera la saison prochaine. Comme rien est encore fait, Jean-Louis Djighaly a préféré garder le secret de sa prochaine destination pour lui. "C'est fait à 99,9% mais je ne préfère pas donner le nom du club tout de suite. C'est un projet ambitieux". 

Le nouvel entraîneur des féminines, Stéphane Guigo, en provenance de l'AS Cannes, a déjà pris les commandes du groupe, avec pour objectif une ascension en D2 dès la fin de la saison 2017-2018.

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos