Du beau monde sur les plages du Larvotto pour le tournoi Kozak

Pour cette première édition, organisée par l'AS Monaco Beach Volley en partenariat avec Kozak Monaco, 8 équipes se sont affrontées sous une chaleur écrasante, pour le plus grand plaisir des spectateurs.

Le premier tournoi de l'été du beach féminin à Monaco s'annonçait relevé. Manon Rebuffel, membre de l'équipe de France retrouvait Mathilde Giordano, avec qui "elle n'avait pas joué depuis longtemps", mais aussi les championnes de France en titre monégasques (Lisa-May Hahn, France Bausset et Julie Bertany). Les 8 équipes s'étaient données rendez-vous sur les plages du Larvotto pour tenter de remporter la coupe. 

L'enjeu était important : en tant que compétition de série 2, 1000 points maximum pouvaient être distribués aux vainqueures dans l'optique des Championnats de France, en plus d'un prize money de 500€ (250€ pour les 1ères, 150€ pour les 2es et 100€ pour les 3es).

Des conditions de jeu compliquées

Avant de penser à la victoire, il fallait déjà sortir des poules. Réparties en 2 groupes de 4, les 8 duos ont enchaîné les matches sous une chaleur écrasante. Chaque partie était un combat et les actrices se sont données au maximum sur tous les ballons et le physique en a pris un coup.

Img 20180708 142448

Après des phases de groupes éprouvantes, il fallait enchaîner avec les demi-finales, elles aussi très relevées. Carine Pavard et Julie Faure (Montpellier), habituées à participer à des tournois de ce niveau, se retrouvaient face à Mathilde Giordano et Manon Rebuffel. Après une nouvelle partie accrochée, la paire Giordano/Rebuffel est sortie vainqueure et était encore en course pour le titre. Cette dernière ne voulait qu'une seule chose, "gagner, surtout que l'année prochaine je rejoins les rangs de l'AS Monaco."  Une manière de montrer à ces futures coéquipières qu'elle est déjà dans le bain. 

L'AS Monaco était assurée de ramener le trophée car la deuxième demi-finale était 100% monégasque entre Julie Bertany/Cécile Billiet et Lisa-May Hahn/France Bausset. Les deux duos ont enchaîné des points de qualité et c'est finalement Hahn/Bausset qui a remporté le duel.

"Un peu exigeante avec moi-même"

La journée s'est achevée en apothéose avec la finale Giordano/Rebuffel - Hahn/Bausset. Les deux équipes se sont livrées un véritable combat mais c'est la paire Giordano/Rebuffel qui a pris le dessus physiquement pour s'adjuger le match et le tournoi. "Je pense que l’on a gagné grâce à la patience sur certains points, avec également une bonne qualité de service qui a fait qu’elles n’ont pas pu jouer complètement leur jeu." 

Img 20180708 173526

"Je suis un peu exigeante avec moi-même. Mon niveau de réception n’était pas bon mais j’ai pu compenser en défense et à la passe", explique la nouvelle joueuse de l'AS Monaco, qui espère remporter la Coupe de France avec son nouveau club cet été. Pour rendre le week-end encore meilleur, l'équipe Julie Bertany/Cécile Billiet permet au club de la Principauté d'avoir un représentant sur chaque marche du podium.

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos