Des nouvelles de la coupe de France

Les catégories M15 et M17 de l'AS Monaco Beach Volley ont participé cette année encore à la Coupe de France. Phase finale pour chacune des tranches d'âge, un objectif atteint, même si pour le podium, ce ne sera pas encore pour cette année.

Voilà deux ans que le Beach Volley est en plein essor en Principauté. "Nous avons les infrastructures et des joueurs à fort potentiel", commence Michael Chamy, co-responsable de la section. Et comme chaque année, les mois d'avril et de mai coïncident avec le début de la Coupe de France pour les adeptes du sable. Une compétition basée sur une confrontation directe entre les clubs comme l'explique le responsable monégasque. "Chaque catégorie part avec deux équipes, une paire numéro 1 et une paire numéro 2 et rencontre celles des autres  clubs."

M17 Dijon J2 70

Les Monégasques engagés ont tous réussi à se hisser en phase finale à l'issue des trois tours de qualification. Le groupe des M15 composé de Lilian Le Meur et Julien Letort (1) et de Matteo Grimaud et Kilian (2), termine dixième lors des finales qui ont eu lieu à Etables-sur-Mer au début du mois (1-2-3 juillet 2017). "Ce sont de jeunes joueurs issus de la salle. Même si les résultats ne sont pas forcément là, le beach leur permet de voir le volley autrement. Il ne sont que deux sur le terrain et ne peuvent pas se reposer sur les autres. Cela leur permet d'acquérir une certaine maturité mentale et une autre vision du jeu", souligne Michael Chamy.

Du beach à la salle et vice-versa

Après des tours de qualification passés avec succès, les M17 filles et garçons se sont rendus à Dijon le week-end dernier pour jouer leurs finales respectives. En terre bourguignonne, les quatre paires ont connu différentes fortunes. Le duo Sarah Martins et Alessandra Pensieri qui formait l'équipe première et Daria Carvalho et Mylena Uhtio la seconde ont terminé 6e. "Nous avions deux équipes avec un très bon niveau. Elles terminent deux fois en tête des phases de qualification sans jamais aller jusqu'au golden set. Le deuxième duo a été la surprise de ces championnats de France." Alessandra, Daria et Mylena rejoindront d'ailleurs l'effectif de la Nationale 1 la saison prochaine.

M17 Dijon J2 51

Du côté des garçons, dès le début de la compétition, les choses ne se sont pas passées comme prévues. Le jeune Lilian Le Meur qui évolue avec les M15 a dû pallier l'absence d'un joueur. Il a donc fait équipe avec Matia Alberti. L'équipe une était composée quant à elle de Ludovic Palmaro et Tom Succo. "Le niveau était relevé et la compétition difficile à gérer", confie le co-responsable de la section. "Il y avait beaucoup d'équipes issus des centres de formation. De plus, Tom et Ludovic n'étaient pas à leur niveau. Ils ont commis beaucoup trop de fautes. Ils gagnent leur premier match de classement pour 11e et 12e place, et puis s'écroule dans le golden set dans celui pour la 9e et 10e place."

M17 Dijon J2 83

Les Monégasques ont donc clôturé le top ten de ces finales. Ce résultat est bien sûr dû aux performances des joueurs mais il est aussi lié au choix d'organisation de la fédération. Les rencontres ont été définies par tirage au sort, alors qu'habituellement ce sont les résultats qui les déterminent. Mais Michael Chamy préfère ne pas s'attarder là-dessus et pense déjà à l'année prochaine : "la section est encore en phase de construction. On apprend à chaque saison et on retient ce qui a été ou ne l'a pas été pour faire mieux l'an prochain."

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos