Toujours plus haut

La section beach-volley de l'AS Monaco volley et beach-volley continue de grandir année après année. Avec des résultats toujours meilleurs, sur la scène nationale, comme à l'international.

Le vice-président de l'ASM volley et beach-volley peut avoir le sourire. Son équipe féminine, composée de France Bausset, Caroline Revel-Chion, Eva HamzaouiBiton et Manon Rebuffel, vient de prendre la deuxième place en finale de coupe de France des clubs. Une médaille d'argent venue compléter une armoire à trophées déjà bien garnie, montrant que le beach continue sur sa lancée avec des résultats toujours aussi intéressants. Et ce même si Frank Gopcevic, vice-président du club et responsable de la section beach-volley, commence à faire la fine bouche. "Le bilan de la saison est toujours aussi bon, bien qu'un peu en demi-teinte sur des objectifs qu'on s'était fixé, mais ça reste de bons résultat dans l'ensemble." Exigeant le monsieur ? Il l'avoue lui-même. "C'est peut-être que je suis assez exigeant avec les gens, et que j'ai envie qu'on fasse du mieux qu'on peut, mais malgré tout on est présent", glisse-t-il, fier du chemin parcouru depuis l'ouverture de la section il y a 4 ans. 

Podiums et dernier carré

Il faut dire que les motifs de satisfaction sont légion. A commencer par cette coupe de France où l'AS Monaco se hisse sur le podium depuis 4 ans chez ces dames. "Elles marchent très fort sur cette compétition et ont terminé vice-championnes de France cette année. C'est un super résultat, car sur les quatre dernières années, on a fait 3e , 1e , 3e et 2e . Le niveau augmente d'année en année, ce qui montre que chez nous on arrive à se maintenir à un très bon niveau et même qu'on s'améliore", ajoute Frank Gopcevic. Un haut niveau que l'on retrouve aussi tout au long de l'année, les beacheurs du club étant très régulièrement présents sur des tournois Serie 1, où l'on retrouve l'élite du beach français. "Eva Hamzaoui-Biton et France Bausset finissent toujours dans le Top 4 des Série 1 français et deux de nos joueurs ont pris part à toutes les étapes des Série 1 et y ont performé à chaque fois." 

 Mg 2572

Mieux encore, la jeunesse a elle aussi montré de belles choses, à l'image de Tom Succo. Formé au volley monégasque de salle, le jeunot de la bande est allé tâter de la gonfle sur le sable assez vite et y a pris ses aises. Tellement qu'il a reçu, lors du Série 1 de SaintQuay-Portrieux, "la récompense du meilleur espoir français, ce qui montre aussi qu'on arrive à sortir des jeunes de qualité, c'est une belle reconnaissance pour nous", explique Frank Gopcevic. D'autant que le club a tenté l'expérience d'un duo jeune, mais le résultat n'a pas été celui escompté. "On a essayé de lancer une paire jeune chez les garçons, ça a été assez moyen, même s'ils sont de bons joueurs. Mais ils manquent encore de maturité dans le sport pour évoluer ensemble. Ils sortent de bons matches et de bonnes perfs quand ils sont en binômes avec des joueurs plus âgés. Mais cela ne remet pas en cause leur duo à l'avenir", relativise Frank Gopcevic. 

Performances internationales

Si les filles ont pu performer, notamment sur la coupe de France des clubs, une partie des garçons a dû retarder son entrée en scène sur la saison de beach. La faute aux Jeux des Petits Etats où la majeure partie des beacheurs était sur le pont pour sa préparation en salle. "Ils ne sont arrivés que mi-juin sur leur saison de beach et plusieurs tournois étaient déjà passés et avec eux l'opportunité de marquer des points. C'est aussi en partie pour ça qu'on a eu moins d'engagement que ce que j'espérais chez les garçons en Série 1. On avance toujours, même si des fois c'est un peu plus mitigé, parce qu'on se fixe des objectifs élevés qu'on n'atteint pas. Mais on a des objectifs qu'on vise alors qu'il y a 4 ans, on ne pouvait pas les envisager. Malgré tout, on est présent, on fait ¼ de finale à chaque fois qu'on y va. Et là, on parle de tournois pour le championnat de France où on retrouve les meilleures paires françaises et les joueurs de l'équipe de France", détaille le vice-président. 

Mka Hd Entrainement Beach Volley Larvotto En Amont Des Jeux Mediterraneens 14

Si les Jeux des Petits Etats sont toujours vecteurs de beaux résultats (médaille d'argent chez les filles, 4e place chez les garçons), le club commence également à vivre à l'international à travers les frères Ferry. Et eux aussi ont réussi de belles choses cette saison. "Ils ont pour la première fois pris part à un tournoi World Tour une étoile et c'est la première fois qu'on voit Monaco sur une compétition de cette envergure, donc c'est une grosse avancée." Après les Jeux Méditerranéens de plage (voir p. 50-53), ils ont également pris part aux finales de la CEV Small Country Association, à Perth en Écosse, le week-end du 20 au 22 septembre. Médaillés de bronze l'an dernier sur cette compétition, ils ont cette année remporté le tournoi. Une superbe performance qui leur offre leur premier titre international et vient récompenser une saison abouti pour les frangins. 

Pas que l'élite dans la vie 

Mka Hd Entrainement Beach Volley Larvotto En Amont Des Jeux Mediterraneens 28

Si la partie élite tourne fort, l'ASM volley et beach-volley ne compte pas que des aficionados de la compétition dans ses rangs. Une grande partie des 150 licenciés que compte le club aime ainsi prendre du plaisir sur le terrain sans pour autant aller chercher la performance le week-end le temps d'un tournoi. Mais il n'est cependant pas rare d'en voir franchir le pas. "Il est important pour nous que ceux qui viennent en loisir puissent continuer de prendre du plaisir chez nous à pratiquer le beach. Mais il est vrai que certains d'entre eux ont franchi le pas en venant aux entraînements et se sont ensuite inscrits sur des tournois régionaux", glisse Frank Gopcevic. De quoi permettre au club d'être présent à l'échelon national, mais aussi régional, et augmenter ainsi son aura. "Dans la région, on sait qu'à Monaco on fait du beach, et du bon beach, et ça commence à se savoir aussi en France."

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos