"Se mettre à l'abri le plus rapidement possible"

Dans le ventre mou de la Nationale 3 (5e division), les basketteurs monégasques sont bien partis pour se maintenir. L'entraîneur, Johann Boscher, reste optimiste et sait que ses joueurs vont réussir à atteindre l'objectif.

Si on avait dit au coach monégasque qu'il serait en bonne position pour se maintenir alors qu'il n'a jamais pu compter sur tout son groupe, il ne l'aurait sans doute pas cru. Fragilisée par de nombreuses blessures, l'équipe n'a jamais pu jouer au complet depuis le début de saison. Une situation qui a poussé l'entraîneur à faire appel à la formation pour pallier les absences. "On a de la chance d'avoir des U18 assez performants. Ca leur fait du bien de venir jouer avec nous. Les anciens accueillent bien les jeunes et ces derniers font leur travail, ça se passe bien", se félicite Johann Boscher.  

Ce dernier estime que le début d'exercice "n'est pas décevant compte tenu des problèmes d'effectif récurrents. Il nous manque seulement 2 victoires sur ce qu'on s'était fixé." En prononçant ces mots, le coach pense immédiatement au duel perdu  face à Saint-Laurent-du-Var à la maison (défaite 79-65). Malgré une nette domination, les Monégasques ont craqué dans les dernières minutes et ont laissé échapper la victoire, "à la surprise générale."

Cette déconvenue n'a pas douché les espoirs des joueurs de Johann Boscher, loin de là. La rencontre face à Menton, 3e du championnat et valeur sûre du basket azuréen, reste le match référence de cette première partie de saison. Au complet pour la seule fois de l'année, les asémistes ont livré "une grosse prestation collective mais surtout un état d'esprit irréprochable" pour s'imposer 80-63 à l'extérieur.

Arriver à gérer la pression

L'état d'esprit, un élément clé à l'ASM. Sur certaines parties, comme à Nord Ardèche (victoire 85-81), où la technique faisait défaut, "la force de caractère des garçons a fait la différence car après 2 prolongations, ils ont trouvé les ressources pour gagner." Avec 6 victoires, l'ASM occupe la 7e place du classement et compte seulement 2 points d'avance sur le premier relégable (les 3 derniers du championnat descendent en pré-nationale).

Afin de s'échapper de cette zone dangereuse, l'équipe doit enchaîner les victoires le plus vite possible lors de la phase retour. La reprise contre Hyères-Toulon, le leader du classement, a donné des motifs d'espoirs au coach malgré la défaite (85-71). "Nous avons fait une demi-heure cohérente mais nous avons craqué sous la pression dans le dernier quart-temps. Malheureusement, quand il n'y a pas la victoire, c'est difficile de parler de match référence."

Les 4 prochaines sorties seront d'une importance capitale puisque les Monégasques vont affronter des concurrents directs pour le maintien (Saint-Laurent, Nord Ardèche, Lorgues et Lyon dans cet ordre). Pour glaner le plus de points possibles, Johann Boscher espère que ses joueurs tiendront "le rythme défensivement pour avoir une chance de l'emporter. Mais plus important encore, il faut réussir à gérer la pression sinon on ne pourra pas s'affirmer."

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :