Monaco écrase Gravelines

Dans un match à sens unique, l'AS Monaco a largement dominé le 6e du championnat, Gravelines-Dunkerque (94-74).

Le début de match aura donc été annonciateur de ce qui allait suivre. Après 2'20 de jeu dans le QT1, l'ASM menait déjà 7-2 face aux nordistes. Appliqués, sérieux, solides en défense et plus adroits au shoot que face à Belgrade, les Roca Boys ont fait un match plein, à l'inverse de ce qu'ils avaient montré jusque-là.

En face, Gravelines n'a jamais réellement existé, restant loin derrière de Monégasques qui avaient déjà 23 points d'avance à la mi-temps (53-30). En fin de partie, Sasa Filipovski, le coach asémiste, a pu faire tourner son effectif, donnant ainsi du temps de jeu à Barry, Loubaki et Cham. Une victoire qui va faire du bien aux monégasques en quête de points pour atteindre les play-offs en fin de saison.

Mode all-star

Le public clairsemé de Gaston-Médecin a tout de même eu droit à une belle partie de basket ce samedi soir. Il faut dire que les locaux, après leur défaite face à Belgrade mercredi, se devaient de rectifier le tir, d'autant plus s'ils veulent se qualifier en play-offs en fin de saison. Ayant déjà raté la Leaders Cup (remportée ces trois dernières saisons), et la qualification européenne n'étant toujours pas acquise, le retour du succès en Jeep Elite était primordial.

Et Gladyr (5pts) and co ont assuré le show. Tirs à trois points stratosphériques, alley-oop pour l'habitué de la chose, Eric Buckner (9 pts), quelques dunks pour Ouattara, et toujours le trio magique, Lacombe (16 pts), Kikanovic (22 pts), Robinson (14 pts) pour emmener l'équipe. Gravelines et Bangaly Fofana, l'ancien monégasque, n'ont pas existé, étouffé par la bonne défense monégasque.

Il faudra aux hommes de Sasa Filipovski continuer ainsi, en ne faiblissant pas à l'issue des derniers temps de jeu, pour franchir un cap cette saison et retrouver les sommets d'une Jeep Elite trop peu fréquentés cette saison.

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :