Les basketteuses du 3x3 se préparent pour l'Open de France

Les joueuses de la Team Monaco, emmenées par Marine Peglion, ont remporté le 9 juin dernier le tournoi central de Cap d'Ail, comptant pour la Superleague 3x3 de basket. Cette victoire leur permet de se qualifier pour l'Open de France, qui aura lieu à Toulouse fin juillet.

Elles ont fait fort pour la première édition du tournoi de Cap d'Ail. Elles, ce sont les basketteuses de la Team Monaco. Engagées dans le 3x3, qui sera au programme des JO en 2020, Marine Peglion et ses coéquipières pratiquent la discipline depuis 2 ans, "et on adore ça même si c'est différent du basket classique." Le principe ? Il est simple. 

Sur un demi terrain et un seul panier, les deux équipes ont 12 secondes pour marquer (contre 24 en 5x5). Alors certes le terrain est plus petit, mais le 3x3 offre une dimension plus physique que le 5x5. "On enchaîne des matches de 10 minutes ou en 21 points toute la journée. Pendant ce laps de temps, on court partout, c'est vraiment physique, rapide et très fatigant. Le 5x5 est plus stratégique avec la mise en place d'un système, alors que le 3x3 est plus basé sur du 1 contre 1", confie Marine Peglion.

3x3 Cap D Ail  Ricard Photography

La route a été longue pour arriver à Toulouse. Il a d'abord fallu gagner une compétition qualificative à Toulon (1er niveau, il y en a plus de 300 en France), puis terminer première du tournoi central de Cap d'Ail (2e niveau, 16 au total en Métropole). Ce que les filles ont réussi à accomplir.

Une préparation individuelle

Sur les courts du Tennis Club, 28 équipes se sont donné rendez-vous pour décrocher leur billet pour la place du Capitole, "mais seulement 4 formations féminines étaient présentes", regrette Marine Peglion. "C'est difficile de mobiliser les équipes l'été car peu font du sport après la saison de basket." Les 4 membres de la Team Monaco, Pauline Machu, Maéva Blanchi, Marine Peglion (joueuses de l'ASM) et Migna Touré (Cavigal Nice), ont glané les deux victoires qu'il fallait pour aller à Toulouse.

35168741 1834656256842221 4977940707508486144 O

Il leur reste 3 semaines pour se préparer et être prêtes à défier le Capitole, sans Migna Touré, membre du groupe France 3x3 est déjà vainqueure de l'Open de France en 2016. Les 3 filles restantes espèrent que "Madinina Donivar (autre joueuse de l'ASM) se joindra à nous." 

Même si le 3x3 est un sport collectif, chaque fille s'entraîne de son côté car "il n'y a pas d'entraîneur. La saison étant terminée, il y a beaucoup de préparation individuelle, surtout au niveau du physique. On essaie de se voir 1 à 2 fois entre chaque tournoi pour travailler le collectif, mais ce n'est pas évident."

Faire aussi bien que la saison passée

Les filles participeront à leur deuxième Open de France consécutif, après 2017. Et pourquoi ne pas faire mieux que la demi-finale de l'an dernier. "Le titre ? Je n'irai pas jusque là. Nous étions super contentes du résultat, qui était une surprise pour nous, on ne s'attendait pas à aller aussi loin. En face, il y avait quand même des filles de Ligue 1 et Ligue 2, alors que nous étions en Nationale 2 (4e division)", se remémore Marine Peglion. 

35166909 1834655740175606 3837683764377419776 O

La future joueuse monégasque espère avoir un tirage favorable dès les poules même si elle est déjà satisfaite de jouer sur la place du Capitole, après la place Bellecour à Lyon et le port de Hyères l'an passé. "Le but du 3x3 est de placer les terrains dans des endroits stratégiques de la ville, pour amener le basket au public et pas le public au basket."

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos