Le MBA pour la passe de 4 ?

Promu de Nationale 2 féminine cette saison, le Monaco Basket Association fait plus que jouer le maintien. Leader ex aequo de N2, le club du président Elena continue de tracer sa route au sein du basket féminin hexagonal. Et visera ce week-end la passe de 4 sur les derbys de cette poule.

En début de saison, les joueuses avaient l'embarras du choix pour les dates à cocher sur le calendrier. En cause, les quatre derbys à disputer cette saison. Car sur les 12 équipes présentes dans la poule A de Nationale 2 féminine de basket, 5 se situent entre Saint-Laurent du Var et Roquebrune-Cap-Martin. Dont deux pour la seule Monaco. De quoi s'assurer quelques matches à l'ambiance électrique et aux gradins bien remplis.

Parmi ces 5 clubs, il en est un qui a plutôt bien tiré son épingle du jeu depuis le début de saison. C'est le Monaco Basket Association d'Eric Elena. En six ans seulement, le club est sorti de terre pour accéder à la N2. Et cette année encore, il se pourrait bien que la montée devienne un objectif plus que réalisable lorsque les play-offs arriveront.

Défaite d'entrée

Avec un groupe en partie remanié à l'inter-saison, Olga Tarasenko, la coach du MBA, a également misé sur la jeunesse lors du recrutement. La joueuse la plus âgée facturant 26 printemps, c'est un pari sur l'avenir qui a été fait. Et force est de constater que ce pari est pour le moment une réussite compte tenu des résultats affichés par le club. 

Malgré une défaite inaugurale lors de la première journée (60-63 contre le SMUC), le MBA s'est vite repris la semaine suivante avec une nette victoire sur le parquet d'Annemasse (73-65). Avec une victoire dans la foulée suivie d'une nouvelle défaite lors de la 4e journée (67-66 face à Montpellier Espoirs), les joueuses d'Olga Tarasenko n'ont plus perdu un match depuis l'épisode héraultais. 

Img 7385

Mieux, elles ont enchaîné 6 victoires de rang. Et non des moindres puisqu'y figurent 3 des 4 derbys à disputer sur la phase aller. Le voisin limitrophe de Roquebrune-Cap-Martin n'a sans doute pas goûté son face à face avec le MBA, les Rouges et Blanches s'imposant sur un large score (81-63) pour leur premier derby de la saison (5e journée). En match en retard de la 7e journée, les filles du Cavigal Espoirs n'ont pas pesé lourd non plus puisqu'elles ont été largement distancées à la marque (40-73) sur leur propre parquet le 17 décembre dernier. De quoi envoyer un signal fort à la concurrence et s'assurer une trêve hivernale tranquille.

Le derby maison dans la poche

Car avant cela, le gros derby "monégasco-monégasque" avait eu lieu. Rares, voire uniques, sont les poules d'un échelon national où se trouvent deux équipes pour une même ville. La date devait d'ailleurs être surlignée depuis un bout de temps de part et d'autre. Le 5 décembre dernier, l'ASM Basket et le MBA s'affrontaient donc pour la première fois en match officiel . 

Et le spectacle a été au rendez-vous. Dans un match âpre et ô combien disputé, ce sont finalement les filles du MBA qui l'ont emporté de 2 petits points (79-81). D'autant que l'issue du match aurait pu être toute autre si l'ultime tentative des filles coachées par Olivier Tuso avait fait mouche et envoyé tout ce petit monde en prolongation. 

Wsm 4819

Alors qu'il ne lui reste qu'un match à jouer pour boucler la phase aller (ce samedi à 20 heures contre le Stade Laurentin), le MBA caracole en tête de la poule A de N2 à égalité de points (18) avec Caluire et le SMUC. Une victoire ce week-end lui assurerait de conserver cette place de co-leader, mais aussi de faire la passe de 4 sur les derbys. Et de se poser un peu plus comme le leader de l'est PACA. 

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos