L'ASM s'offre une finale

Vainqueurs du match 4 à domicile (89-81), les monégasques ont recollé à 2-2 face à l'ASVEL du président Tony Parker. Tout se jouera donc à Villeurbanne, ce mardi.

Les supporters ont longuement donné de la voix après le coup de sifflet final. Il faut dire que leur équipe a sorti une nouvelle grosse performance. Depuis son arrivée, Sasa Obradovic est invaincu à domicile. Et la série s'est prolongée ce soir. 

Menés 2-0 avant ces matches 3 et 4, les coéquipiers de Paul Lacombe ont mis le bleu de chauffe pour recoller au score et revenir à deux matches partout. Après un regain de forme en deuxième mi-temps du match 2, ils ont usé des mêmes ingrédients que jeudi pour l'emporter ce soir (89-81). Rigueur, agressivité, vitesse d'exécution.

Man 8430

Ils ont aussi su pousser les rhodaniens à la faute, comme l'a souligné le coach de l'ASVEL, Zvezdan Mitrovic. "Ils ont contrôlé le match du début à la fin. Ils ont su provoquer des fautes, aussi bien en défense qu'en attaque, ce qui leur a donné des balles de shoot et c'est par leur défense qu'ils ont su nous faire perdre des ballons."

Un dernier match à jouer

Si le score est plus serré ce soir qu'il n'a pu l'être jeudi (97-62), les hommes d'Obradovic ont encore une fois fait la course en tête tout au long de la partie. Dee Bost, comme jeudi, a une nouvelle fois été l'homme fort de la soirée (19 points, 6 passes, 4 rebonds) et ses paniers à 3 points (4/5) ont souvent mis l'AS Monaco à l'abri, notamment dans le QT4.

Dans un match très physique, où les deux équipes ont joué très dur, la grinta de Paul Lacombe, auteur d'une très belle deuxième période, a fait beaucoup de bien aux siens. "Quand défensivement on rentre bien agressif, l'attaque suit derrière. Le troisième match nous a montré la voie, sur le 4e, on savait que ça allait être un combat, ça l'a été. L'agressivité allait faire la différence et ça nous montre ce qu'on doit faire pour exister chez eux", expliquait d'ailleurs le Français après le match.

Man 8220

Pour remporter le dernier match à l'Astroballe, il faudra donc réitérer ce genre de prestation dans deux jours. Et éviter les quelques trous d'air que les Roca Boys ont pu connaître ce soir. "Je veux féliciter tout le staff et les joueurs pour ces deux victoires. On a aussi eu une atmosphère incroyable. Ça nous a rendu meilleurs. On a des joueurs qui ont répondu, on a réussi à faire perdre 23 ballons à l'ASVEL et on a signé deux matches importants. Ils vont nous servir, comme les deux premiers, pour qu'on ne répète pas nos erreurs. Il va faire très chaud, il faudra savoir rester calme, garder notre sang-froid et si on arrive à être très proche en fin de QT4, on pourra réussir à gagner", détaillait Sasa Obradovic en conférence de presse. Le combat sera rude, mais la récompense d'un premier titre au plus haut niveau français pour l'AS Monaco basket en vaut la chandelle.  Réponse mardi soir à partir de 20 h 45.

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos