L'AS Monaco rejoint la Nationale 3

Après une saison au sommet du championnat de prénationale de basketball, les asémistes emmenés par Ali Bouziane, évolueront en Nationale 3 la saison prochaine.

"Je suis un entraîneur comblé". Ce week-end, face à leur concurrent direct, le Sanary Basket Club, les asémistes ont validé leur ticket pour la Nationale 3 (79-74). Accéder à la division supérieure en ayant remporté tous les matches de la saison, il paraît bien difficile de faire mieux. Une belle première pour celui qui a pris la tête de l'équipe en début de saison, Ali Bouziane. Dans un championnat au niveau peu relevé, il a su garder une équipe compétitive jusqu'à la dernière journée.

Au diable la facilité

"Il y avait énormément d'écart de niveau entre les équipes. Il nous a fallu rester concentré toute la saison. Contrairement à ce que l'on pourrait croire, ce n'est pas facile de jouer contre des formations plus faibles", explique le coach monégasque avant d'évoquer les qualités qui l'ont conduit lui et son équipe à ce résultat-là. "Si nous avons réussi tout ça, c'est parce que j'ai des joueurs qui jouent ensemble depuis quelques années déjà. Avoir un groupe expérimenté et soudé, c'est un gros plus, notamment contre des équipes comme Sanary. Il n'y a pas que le physique et la technique qui comptent." Alors qu'il avait échoué de peu l'an passé, les portes de la Nationale 3 se sont enfin ouvertes pour le club du Rocher. Cette montée va largement contribuer au bon déroulé des projets de l'ASMB.

Au service de la formation

Depuis trois ans maintenant, Arnaud Giusti le président de la section amateur de l'AS Monaco et Ludivine Fraget, responsable technique mais aussi coach des U18 mettent l'accent sur la préparation de leur jeunes. Cette saison déjà, quelques joueurs des catégories U18 et U20 ont intégré l'entraînement et ont même rejoint le groupe de prénationale à l'occasion de certaines rencontres. Une manière de préparer en amont l'aventure N3 que le club ambitionnait depuis quelques années déjà. "Nos U18 et nos Espoirs vont pouvoir apprendre d'avantage dans un niveau comme celui de la Nationale 3. Il y a plus d'intensité et le niveau est homogène. Car gagner tous les week-ends et survoler le championnat, ce n'est pas intéressant et ça n'a rien de formateur", lâche le président.

Et cette ascension est loin d'être une finalité. Le plus important pour Ali Bouziane sera d'y rester. "Ce que je voulais c'était construire un groupe avec des habitudes et des exigences. Finalement, cette année, la montée ne constituait seulement qu'un objectif intermédiaire. L'équipe devra être solide et tous les matches seront comme celui que nous avons joué ce samedi." Si atteindre la N2 dès 2018 n'est pas la priorité de l'entraîneur monégasque, pas question de faire l'ascenseur. "On vise le maintien. Et le plus important pour nous sera de nous adapter à ce championnat et d'y rester." Le message est clair !

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :