L'AS Monaco déjà impressionnante

Pensionnaires de Nationale 1, les basketteurs de l'AS Monaco seront les grands favoris du championnat, qui démarrera le 28 septembre à Quimper. Aux commandes d'un effectif fortement renforcé, Savo Vucevic a fêté ses débuts sur le banc de l'ASM avec trois victoires face à des formations de Pro B en match amical.

Pas possible de passer un jour sans entendre parler de l'armada de l'AS Monaco football. Installé en tête de la Ligue 1, le club du président Rybolovlev attire forcément la lumière. A leur échelle, les basketteurs devraient aussi se tailler la part du lion dans les médias traitant de la Nationale 1, le troisième niveau français.

Désireux de grimper dans la hiérarchie au plus vite, les dirigeants se sont donné les moyens de leurs ambitions. Un nouveau coach, Savo Vucevic, qui fut élu meilleur entraîneur de Pro A, un recrutement cinq étoiles avec Derrick Obasohan (un ailier américano-nigérian qui vient de Cholet, en Pro A) et Dusan Kecman  (35 ans, arrière ou ailier, vainqueur de l'Euroleague en 2009 avec Panathinaïkos en 2009) en guise de gros poissons. Il n'en fallait pas plus pour la Roca team devienne l'immense favori de sa division.

Interrogé quelques jours après ses débuts aux commandes de l'effectif monégasque, Savo Vucevic n'avait pas cherché à s'en cacher. "Je veux qu'on monte directement, en obtenant la première place. Je n'ai pas envie de me cacher, c'est l'idée que j'ai voulu transmettre aux joueurs. Il y a une pression positive pour les joueurs et moi, elle va nous pousser à répondre présent tous le temps, à ne rien lâcher", déclarait le Monténégrin, qui a signé pour un année et une autre en option.

Ecrasante victoire contre Hyères-Toulon

Très solide sur le papier, la formation asémiste a rapidement confirmé les promesses suscitées. Ses premières sorties en amical laissent en tout cas augurer d'un niveau de jeu déjà très satisfaisant. Opposés à Fos-sur-Mer, qui évolue en Pro B, les Monégasques ont décroché la victoire grâce à un shoot réussi d'Obasohan au buzzer (68-67). 

Quelques jours plus tard, ce sont les "voisins" de Hyères-Toulon qui ont subi la loi des hommes du président Giusti (88-58). Pour les Varois, l'addition a même été particulièrement lourde. Ancien du HTV, le Nigérian Obasohan a activement participé au festival monégasque avec 26 points.

Mercredi soir, pour sa deuxième rencontre contre Fos, Monaco n'a pas frémi et a poursuivi sa série d'invincibilité. A la salle Gaston-Médecin, Diego Vebobe et ses partenaires l'ont emporté 83-71.

Savo Vucevic : "Respecter tout le monde et jouer à 100 %"

Autant dire qu'avant même de poser un orteil sur les parquets de N1, les rouge et blanc seront les ogres de la division. Le coach monégasque en a évidemment conscience : "On devra être sérieux, respecter tout le monde et jouer à 100 %. Dans le recrutement, on a fait en sorte d'avoir des gens qui peuvent s'inscrire dans un projet collectif, pas des gars qui jouent pour leurs stats."

Le technicien passé par Antibes, Cholet ou encore le Spirou Charleroi trouve rapidement ses marques. Tant mieux, puisque l'ascension de l'ASM semble devoir se faire au pas de course. Dans sa quête, il sera épaulé par Yann Boisson, le nouveau manager général, qui avait tenu le même rôle pendant de longues années à Dijon (Pro A). 

"Monaco, c'est aussi un club qui a compté, notamment dans les années 80. Et puis la principauté est connue dans le monde entier. Aujourd'hui, il n'y a pas beaucoup d'endroits où on ressent une telle dynamique. Aller en Pro A le plus vite possible, c'est très excitant", assure Vucevic.

Sergey Dyadechko, un mécène ukrainien dans l'ombre

Quart de finaliste l'an passé en Nationale 1, Monaco a changé de dimension durant l'intersaison. Son nouveau statut de club phare, capable d'attirer des joueurs de Pro A dans ses rangs, l'ASM le doit principalement à un homme. Tandis que la rumeur évoquait "un riche russe" comme généreux donateur de la Roca team, nos confrères de Basketactu.com ont livré plus d'informations sur ce mécène providentiel.

Âgé de 38 ans, l'Ukrainien Sergey Dyadechko est l'homme en question. Installé en principauté, intime du perchiste Sergueï Bubka, déjà propriétaire du BC Donetsk, le fondateur de la banque Rodovid n'apparaît nullement dans l'organigramme du club du Rocher. C'est pourtant grâce à son apport financier que l'ASM a été en mesure d'offrir quelques contrats en or à ses recrues.


Dans le prochain numéro de Code Sport Monaco, vous pourrez lire une longue interview de Savo Vucevic. Rendez-vous le premier samedi d'octobre.

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :