Du lourd pour commencer

L'AS Monaco basket professionnel débute sa saison ce dimanche avec la réception de l'ASVEL (18h30). Une ASVEL dont le coach n'est autre que Zvezdan Mitrovic...

Le hasard du calendrier fait parfois bien les choses. Les "histoires d'ex" ne manquent pas dans le sport de haut niveau, et le basket ne fait pas exception à la règle. Les entames de championnat sont rarement les meilleurs moments pour voir deux grosses cylindrées s'affronter. 

Man 0873

Mais pour leur entrée en lice en Jeep Elite, les Monégasques ont eu la surprise de voir que c'est l'ASVEL qui les attendait. Avec, à leurs commandes, Zvezdan Mitrovic, leur ancien coach, parti dans le Rhône il y a moins de trois mois. 

Man 2375

"C'est une chose sur laquelle on blague pas mal entre nous" glisse malicieusement Amara Sy, le capitaine de la Roca Team. "Humainement, il y avait quelque chose de fort avec le coach, donc c'est forcément spécial de le retrouver si vite. Ce sera un plaisir. Mais c'est vrai qu'on en rigole pas mal entre nous", confirme de son côté Paul Lacombe.

Un choc qui arrive trop tôt

Si d'un point de vue affectif cette rencontre arrive rapidement après une récente rupture, sportivement, elle débarque aussi un peu trop tôt. Des effectifs encore en rodage, des joueurs qui ne sont pas forcément prêts, dur alors de se faire une réelle idée d'où en sont ces deux prétendants au titre.

Man 0964

"Le match est tronqué parce que c'est le début de saison. Au final, il ne veut pas dire grand chose. Le gagner sera une bonne chose, le perdre n'en sera pas forcément une mauvaise. Je trouve ça dommage d'avoir mis ce match rapidement parce que sur le terrain, ce ne sera pas le plus beau match de la saison. Tout le monde voudra l'emporter, mais ça ne fera pas trop de dégâts pour le perdant, parce qu'on ne gagne pas un championnat sur le début de saison", explique Paul Lacombe. 

Man 1583

Malgré tout, la Roca Team se prépare à un long combat face à l'ASVEL pour cette première de l'exercice 2018/19. L'effectif ayant peu bougé, l'AS Monaco pourra tout de même sur un effectif disposant de quelques automatismes en vue de ce début de championnat. 

"La philosophie est un peu différente, mais entre joueurs on a déjà des automatismes et c'est souvent ce qui met le plus de temps à se faire. Ça pourra nous permettre d'avoir un peu d'avance en ce début de saison, même si on a eu quelques pépins", note Paul Lacombe, dont l'envie d'en découdre est déjà bien présente. 

Réponse dimanche à 18 h 30 à Gaston Médecin.

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos

Interlude "Bleu" pour Paul Lacombe

Parti 10 jours en équipe de France, Paul Lacombe dresse le bilan de son interlude bleue."En bleu, ça s'est super bien passé. Individuellement, c'était super, j'étais peut-être un peu plus en forme que les autres, ce qui m'a aidé à me montrer un peu plus que les autres, donc c'est intéressant en vue de la suite."