Débuts compliqués pour les filles et garçons de l'AS Monaco basket

En Nationale 2 pour les filles, comme en Nationale 3 pour les garçons, le week-end dernier a été marqué par la reprise du championnat. Affaiblies par les blessures, les deux équipes fanions de la section amateur se sont inclinées.

Il existe des entrées en matière plus simple. Pour cette première journée de championnat, les équipes fanions de l'AS Monaco basket amateur sont arrivées sur leur parquet respectif en étant amoindries. Trois joueuses majeures absentes chez ces dames, quasiment un cinq majeur chez les garçons. Difficile donc d'envisager la victoire pour cette première sortie de l'année. 

Le HTV en ouverture

Déjà amputé de plusieurs joueurs, le collectif de Johann Boscher avait en plus la lourde tâche de débuter contre le HTV, candidat à la montée en N2. Pas une mince affaire donc, mais les joueurs du coach monégasque n'ont cependant pas démérité malgré l'ampleur du score (62-83). "L'ensemble de la partie a été plutôt équilibré, sauf dans les 5 dernières minutes. Nous avions réussi à faire jeu égal, sans toutefois passer devant au score, mais le manque de rotations et la sortie de Brandon Da Silva pour 5 fautes se sont rapidement fait ressentir", détaille Boscher. 

Img 3287

S'ils ont fait preuve de beaucoup d'envie et d'une belle entraide sur le terrain, montrant beaucoup d'abnégation, la rigueur défensive sera cependant à retravailler pour les prochains matches, comme l'explique le coach des Rouge et Blanc. "Il va falloir revoir l'implication défensive, qu'elle soit collective ou individuelle. Il nous a manqué aussi trop de repères collectifs pour espérer l'emporter." Le groupe enregistre cette semaine les retours de Hans Bodiang et Hugo Huss, de quoi étoffer un effectif qui devra attendre jusqu'à début octobre pour être au complet, une fois que Anthony Christophe et Anouar Grayssi auront eux aussi réintégré le groupe.  Samedi, c'est un déplacement à Tournon-sur-Rhône, en Ardèche, qui attend les hommes de Johann Boscher.

Un déplacement délicat

Si les garçons ont évolué à domicile, les filles ont ouvert leur saison à l'extérieur. Un long voyage qui a mené un groupe amoindri à Bourges. "L'équipe a été valeureuse", glisse d'emblée Jean-Pierre Perez, le coach de la N2F. Amputée de trois joueuses majeures, dont la capitaine, Maéva Blanchi, c'est avec 6 éléments de la N2 et 2 jeunes de la Pré-Nationale que le groupe monégasque s'est rendue dans le Cher. 

Après une première mi-temps délicate, notamment lors du premier QT, la donne s'est inversée en début de deuxième acte. Avec plus d'agressivité à la récupération, notamment, les joueuses de Jean-Pierre Pérez ont remporté le 3e QT, sans que ce ne soit suffisant pour passer devant (46-47).  L'avantage au score est d'ailleurs passé d'une équipe à l'autre lors de la dernière période et le manque de profondeur de banc s'est fait sentir sur les ultimes minutes de jeu. 

Wsm 2200

"A quatre minutes de la fin, les filles n'avaient plus d'essence dans le moteur et ont laissé échapper la victoire. Malgré cette défaite, elles ont eu un comportement exemplaire", note d'ailleurs Jean-Pierre Pérez, dont l'équipe reçoit Montpellier la semaine prochaine. "C'est aussi un centre de formation, à nous de profiter de la jeunesse de nos adversaires."

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos