Monaco en patron !

La Roca Team est venue à bout des Italiens du Dinamo Sassari ce jeudi en match retour des quarts de finale (79-76). Avec un Zack Wright retrouvé et un Brandon Davis impeccable, la Principauté rejoint le final four.

Impressionnante, grandiose, inarrêtable… Les adjectifs vont finir par manquer pour qualifier l'équipe menée par Zvezdan Mitrovic. L'ascension est fulgurante et donne presque le vertige. Aussi inspiré que Gladyr ce mercredi (20 points, 6/9 à 3pts), Monaco ne cesse d'écrire les chapitres d'une histoire dont nous espérons tous un "happy end". Il est temps de redonner de l'éclat à la Pro A, avec pourquoi pas, un doublé championnat-coupe européenne. Ce qui n'est pas arrivé depuis l'an 2000 et la formidable épopée limougeaude. Certes, rien est encore fait, mais ce scénario a le mérite d'être au moins envisagé. 

17191850 1891012374467475 9195072350408647801 O

En s'imposant en Sardaigne (79-76), les Monégasques filent vers les demi-finales et seront les seuls représentants du championnat français dans le dernier carré de cette première édition de la FIBA Champions League. L'ASVEL s'étant fait éliminer par les Espagnols de Tenerife (51-61). Sans Jamal Shuler et Yakuba Ouattara et malgré une victoire 73-62 en phase aller clôturée par un scénario assez chaotique, la Roca Team n'est pas arrivée en Italie la fleur au fusil. Loin de là.

"Monaco a été incroyablement solide"

Alors qu'il ne s'était fait remarquer que par ses fautes au premier acte, le meneur Zack Wright a joué son rôle à merveille. Sans doute l'une de ses meilleures représentations de la saison. L'Américain est passé tout proche du triple double avec 26 points à 10/13 au tir, 8 rebonds et 7 passes. A contrario, déjà remarquable au match aller, Brandon Davies (14 pts) confirme sa forme du moment tant sur le plan défensif que sous la raquette. La formation transalpine tant redoutée sur son parquet n'a finalement pas été à la hauteur des attentes, ne menant que de cinq points maximum sur leurs adversaires du jour. 

Article Diaporama Chg 2411

C'est sous les honneurs de Frederico Pasquini que la Principauté poursuit sa conquête européenne : "Monaco a été incroyablement solide. Ils ont été plus forts sur les deux matches… Défensivement ils ont été très costauds et en attaque ils ont fait la différence." Tout est dit ! Nul ne sait encore quels seront les prochains adversaires des Monégasques, ni où se jouera ce final four. Mais une chose est sûre, on y croit !

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos