Des finales de D1 chez les Cobras

Le BC Contes a accueilli les 19 et 20 septembre dernier les phases finales de division 1 de Soft-Ball.

De mêmoire de président, c'était la première fois que l'équipe de Contes organisait une finale de division 1 féminine sur ses terres. En tout cas, "sous cette nouvelle formule de première division ", précise Stephan Mari, président du BC Contois.

"Auparavant, on avait des championnats qui se déroulaient sur trois journées seulement avec toutes les équipes concentrées sur un seul événement. Maintenant, le championnat s'est étoffé. Il s'étale de mars à juin, plus les playoffs un peu plus conséquent et sportivement c'est très interessant", explique le président.

Au programme, donc : six plateaux, des "journées" organisées sur tout un week-end, dans les différents clubs de division 1 durant lesquels toutes les équipes se déplacent et joue au moins une double confrontation par jour. Plus des finales, "une sorte de play-offs, qui se tiennent à l'issue de la saison régulière, parmi les quatre premiers du championnat, pour en déterminer le champion", précise Stephan Mari.

Les Cobras en finale masculine

Cette année, les Cobrettes contoises ont manqué de peu ce rendez-vous en phase finale. Cinquième au classement final à l'issue de la saison régulière, elles ont vu s'affronter sur leurs terres les quatre qualifiées qu'étaient Toulon, Paris et Grenoble et l'Equipe Fédérale (Pôle France de Bouloris).

Et c'est l'équipe de Toulon, championne en titre, qui s'est imposée pour la huitième fois consécutives dans la vallée du Paillon. Invaincue depuis 69 matchs, l'équipe possède un certain nombre de joueuses internationales, souligne le président du club contois. "C'est un peu notre PSG !" 

A noter que le BBC Soft-Ball Contes possède également une équipe masculine, qui évolue en division 1. Qualifiés pour les phases finales, qui se sont tenus à La Force (région aquitaine), les 12 et 13 septembre derniers, les Cobras contois y retrouvait les équipes de Nice (Cavigal), Montpellier et Pessac (Gironde). "Nous avons terminé 4e du classement finale. Nous avons échoué de peu contre 2-1 contre le futur champion lors de la demi-finale".

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :