Un première semaine très mouvementée

Une semaine après le début du Dakar, le motard niçois David Casteu pointe à la 21e place du classement général, à plus d’une heure du leader, le portugais Paulo Goncalves.

"Mon sentiment est un peu mitigé sur ce Dakar" avoue David Casteu sur son compte Facebook. Le Niçois a, il est vrai, rencontré quelques difficultés, une semaine après un coup d’envoi retardé par la pluie argentine. 

En effet, le premier français du dernier Dakar a vécu un moment assez délicat lors de la de la 4e étape durant laquelle il a assisté à la chute de Pierre-Alexandre Renet, l’ancien champion du monde de motocross 2009 et champion du monde d’endurance en 2012 et 2014. 

Interrogé par BFM TV, à la fin de l’épreuve, David Casteu raconte : "Dans un virage, il est arrivé vraiment trop vite et il est parti tout droit. La moto lui est retombée dessus et il était complètement inconscient. Au début, j’ai vraiment eu peur. Mais quand je l’ai vu reprendre ses esprits, j’ai été soulagé. J’ai eu du mal à me remettre dedans". 

Casteu Ktm

Du côté de sa Team, Casteu a également du faire face à quelques problèmes. D’abord, il y a eu la chute de Harite Gabari (4e étape), puis les difficultés d’adaptation à l’altitude (4600 mètres) de Laurent Lazard qui l’ont contraint à s’oxygéner "sous la tante médicale" comme le précise David Casteu suite à la 5e étape. Le Niçois a quand à lui eu recours aux feuilles de coca pour résister à l’altitude.

Des difficultés qui contrastent avec sa joie exprimée lors de son arrivée en Bolivie vendredi : "l’ambiance ici, c’est de la folie ! Des milliers de Boliviens sont venus nous applaudir !".

Ce que peut espérer Casteu

Sur des tracés raccourcis à cause de la pluie et où la navigation n’a été que très peu présente lors de cette première semaine, David Casteu a tout de même réalisé de bonnes performances en se classant à la 21e place

Alors, même s’il reste encore loin de sa 7e place obtenue l’an dernier, Casteu peut encore se rattraper dès cette deuxième semaine : "Une heure (de retard sur le leader Paulo Goncalves, NDLR) c’est beaucoup et très peu, ça peut vite se rattraper et le Top 10 n’est qu’à 20 minutes. Je ne dois pas faire d’erreur et remonter pour être dans le bon wagon" explique le pilote Niçois. 

D’autant plus que de nombreux pilotes, entre autres Joan Barreda Bort, Matthias Walkner et Ruben Faria, en ont récemment terminé avec ce Dakar. Sans Cyril Depres, parti à bord d’une voiture et Marc Coma, qui a arrêté sa carrière, le podium reste assez ouvert même si, pour le moment, Paulo Goncalver (1er) et Toby Price (2e) confirment leur performances de l’an dernier.

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos

La Team Casteu

Harite Gabari (Yamaha) 80e du général à 7 h 06’26’’ du leader Paulo Goncalves
Laurent Lazard (KTM) 70e du général à 5 h 44’25’’


Photo_thumb_casteu

David Casteu (KTM) étape après étape

Prologue : 13e
2nd étape : 13e de l’étape - 13e du général à 7’02”
3e étape : 25e de l’étape - 17e du général à 8’58”
4e étape : 60e puis reclassé 32e - 23e du général à 26’06”
5e étape : 26e de l’étape - 21e du général à 31’12”
6e étape : 21e de l’étape - 19e du général à 51’19”
7e étape : 35e de l’étape - 21e du général à 1 heure 01’53”