Un podium et des regrets

Pour leur 4e Dakar, Sébastien Loeb et Daniel Elena ont bouclé cette première édition 100% péruvienne sur la troisième marche du podium. Malgré ce bon résultat, le duo espérait mieux.

La 41e édition du Dakar s'est achevée hier à Lima. Si Toby Price a bataillé pour l'emporter chez les motos, Nasser Al-Attiyah (Toyota) a géré pour s'adjuger son troisième succès chez les autos. Régulier tout le long de la course, le Qatari s'impose avec plus de 46 minutes d'avance sur Nani Roma (Mini) et 1 h 54 sur Sébastien Loeb (Peugeot), qui signe son 2e podium après 2017. Ce dernier, vainqueur de 4 étapes sur ce rallye-raid, regrette "d'avoir perdu du temps à 3 reprises (étapes 3,7 et 9), surtout que globalement on a toujours été les plus rapides sur le terrain."

Etape 10  Flavien Duhamel  Red Bull

Ce constat s'est d'ailleurs confirmé sur la dernière spéciale de cette édition 2019. Partis dans les derniers, les nonuple champions du monde de WRC ont bouclé les 112 derniers kilomètres de spéciale à 42" de Carlos Sainz (Mini). Mais l'essentiel était ailleurs.

Objectif Monte-Carlo

Le Français et le Monégasque ont été capables de réaliser de gros écarts lorsque tout va bien (10 minutes d'avance sur Nasser Al-Attiyah lors de l'étape 5), mais des fautes de navigation et les pannes mécaniques les ont freinés dans leur quête de victoire finale. "Les deux qui nous précèdent à l'arrivée sont ceux qui n'ont pas eu de soucis durant la course. On termine 3e, ce n'est pas une victoire mais c'est un podium. Avec tous les soucis qu'on a eus, c'est un bon résultat", analysait Sébastien Loeb à Lima.

Etape 10  Marcelo Maragni

Sur un terrain qui ne leur était pas favorable (beaucoup de sable et de dunes), l'Alsacien et "Danos" estiment avoir fait un bon rallye-raid, "même s'ils auraient pu mieux faire." La course à peine terminée, il est déjà temps de passer à autre chose pour Sébastien Loeb et Daniel Elena. Absents lors de la cérémonie des podiums à Lima, ils ont pris le premier avion pour rallier la France afin de se préparer pour le rallye de Monte-Carlo (24-27 janvier) dès demain au volant d'une Hyundai.

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos