Les vieilles filles à la neige

Les pilotes ont dû affronter une météo capricieuse lors de “l’épreuve commune” de ce lundi. Le grand froid drômois, qui a rendu la tâche d’autant plus difficile aux coureurs, a totalement bouleversé le classement général de ce 21e Rallye Historique.

Neige, verglas, pluie… et même de la boue ! Il y avait de tout sur les routes du Rallye Historique lors de cette 3e journée. De quoi donner encore plus de fil à retordre aux pilotes. Des conditions qui, fort logiquement, annonçaient beaucoup de chamboulements. Et il y en a eu ! Dès le départ, coup de froid… le leader abandonne ! Victime d’une casse de sa boîte automatique, le Français Firmin Bour est obligé de mettre un terme à son aventure. De quoi décupler l’envie des autres concurrents en course pour la victoire finale.

Podium recomposé

Et les deux qui accompagnaient Bour sur le podium n’ont, eux non plus, pas pu tenir leur place. Franck Richter et Jean-Pierre Verneuil se classent respectivement à la 24e et 39e place du général à l’issue de ces quatre nouvelles zones de régularité. C’est un Italien qui a pris les rênes de la course, à bord d’une voiture… italienne. Gianmaria Aghem et sa Lancia Fulvia de 1955 occupent désormais le haut du classement. 6e jusqu’ici, le pilote transalpin a profité de ses belles performances sur les ZR 8, 9 et 10 (meilleure performance sur la ZR 9) pour prendre la place de leader.

244  Rallye Monte Carlo Historique 2018  Jl  1

Il est suivi de Michael Bruns, avec 110 points d’avance. L’Allemand, leader samedi soir, avait quitté le podium suite à une deuxième journée bien plus difficile. Enfin, c’est un Polonais qui occupe la dernière marche du podium. Stanislaw Postawka, à bord de sa Zastava 1100, figure dans le Top 10 depuis le début de l’épreuve.

Côté monégasque, la chance n'est pas vraiment au rendez-vous cette année, puisque le meilleur pilote de la Principauté, Henrik Bjerregaard, pointait hier à la 65place. Daniel Elena et son co-équipier se hissaient quant à eux en 92e position.

Cap sur le Rocher

Pour l’avant-dernière étape de ce Rallye Historique, les pilotes auront encore à faire à du lourd. Toujours au départ de Valence, les 3 ZR du jour mèneront tout droit à… Monaco, pour l’épreuve finale de cette course. C’est donc plus de 400 km que devront se mettre sous la dent les vieilles filles au cours de cette journée. Une nouvelle fois, la neige et le verglas seront sûrement là pour ajouter du piment à ce Rallye déjà passionnant. 

181  Rallye Monte Carlo Historique 2018  Jl  17

Les trois premières zones de régularité se feront donc de jour. Mais ça ne s’arrêtera pas là. La soirée de mardi s’annonce aussi riche en émotions. Avec dans un premier temps, le coup d’envoi de cette “étape finale” donné à 20 h 45 du port Hercule. Ils rejoindront le point de départ de l’avant-dernière ZR, "Sospel - Lantosque" aura lieu, à 21 h 45. Une manière d’appréhender le pilotage de nuit, avant de s’attaquer à la fameuse étape du Turini, prévue aux alentours de minuit.

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos