Afriat finit sur une bonne note

Charlotte Afriat a réussi à améliorer son temps lors de son second et dernier passage aux JOJ, de quoi gratter une place au général et finir en 24e position. Et toujours avec le sourire.

Avec un format sur deux courses, le 100 m des JOJ a offert deux sorties à ses participants. Une formule intéressante qui cumule donc les temps réalisés lors des deux sorties pour établir le classement final. La Monégasque Charlotte Afriat a ainsi pu bénéficier de ce nouveau format. Une chose bien vécue par la jeune fille qui était ressortie frustrée de la première manche, où son temps (13"00) ne lui avait pas apporté de réelles satisfactions, notamment à cause des conditions météorologiques qui ont handicapé l'ensemble des athlètes.

Opposée à des concurrentes plus rapides qu'elle sur cette finale 3, la protégée de Fred Choquard s'est montrée déterminée à améliorer son précédent chrono, d'autant que les conditions météo ont été excellentes lors de cette deuxième session. Soleil, température chaude (27°), vent favorable, tout était donc réuni pour que Charlotte prenne du plaisir sur la piste et réalise une jolie performance.

Proche du record

Comme lors de la première série, Charlotte a à nouveau réussi un très bon départ, puisqu'elle a signé le meilleur temps de réaction de cette finale (0.159). La sprinteuse a ensuite su maintenir son rythme tout en grillant la politesse à l'une de ses adversaires, de quoi s'adjuger la 7e place de cette finale particulièrement relevée. La ligne blanche franchie, le chrono affichait 12"44, soit trois petits centièmes de plus que son record personnel. Un temps qui lui permet aussi de se positionner à la 24e place au général.

"Je suis super contente de ma course. Le chrono est très encourageant pour la suite de ma saison. C’est une belle source de motivation pour aller de l’avant", a d'ailleurs déclaré au COM la jeune fille à l'issue de son 100 m. De son côté, son coach, Frédéric Choquard, s'est lui aussi montré satisfait de la performance de sa coureuse. "Charlotte mérite vraiment ce qu’il lui arrive. C’est une athlète déterminée, sérieuse et appliquée. Elle sait ce qu’elle veut et est prête à beaucoup de sacrifices pour y parvenir. C’est un vrai plaisir de l’entraîner, parce qu’en plus de toutes ces qualités, elle est toujours souriante et de bonne humeur. Le travail passe bien mieux dans ces conditions là."

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :