Ski nordique : Stefano Buttiero sur de bons rails

Après s'être offert le Challenge nordique des Alpes-Maritimes la saison passée, l'unique fondeur de Monaco compte bien poursuivre ses objectifs.

Stefano Buttiero est l'unique fondeur à s'illustrer en compétition à Monaco. L'ancien pilote automobile, qui a notamment couru en GT, DTM, et Formule 3, est licencié à la Fédération monégasque de ski depuis les années 90.
Le Turinois est quasiment né sur des skis. "Je suis passionné depuis que je suis petit. J'ai commencé à faire du ski alpin à l'âge de trois ans. Ensuite j'ai eu un accident qui m'a obligé à arrêter pendant un certain temps. C'est là que j'ai essayé le ski nordique. J'ai tellement adoré que j'ai continué", relate Stefano Buttiero. 

"Au départ, je faisais de la longue distance. Des marathons de 45 kilomètres. Puis je suis passé à autre chose parce que c'était trop long et je m'ennuyais", s'amuse-t-il. 
Jusqu'en 2005, il a participé à des épreuves de coupes d'Europe en catégorie senior. "Aujourd'hui, même si je suis beaucoup absorbé par mon travail, j'arrive toujours à dédier du temps au sport parce que je ne peux pas m'en passer, c'est une drogue."

"Pendant l'été, je fais beaucoup de rollerski (se pratique sur le macadam avec des poutres en alliage d'aluminium aux extrémités desquelles sont fixées des roues, les bâtons ont un bout dur pour éviter l'usure prématurée, ndlr). C'est un excellent entraînement avant la saison de ski de fond. Je fais également de la course à pied régulièrement", explique l'entrepreneur de 47 ans, fondu de compétition. 

Challenge nordique des Alpes-Maritimes : dans la poche

Et l'entraînement réussit à l'Italien qui vit en Principauté depuis vingt-cinq ans. La saison dernière, Stefano Buttiero a rempoté son premier Challenge nordique des Alpes-Maritimes, en catégorie vétéran. "J'ai découvert ce circuit par hasard il y a quelques années et j'ai commencé à participer à quelques épreuves du challenge. Cela se passait bien", explique-t-il.  

Mais Stefano Buttiero avait pour habitude de ne pas tenir en place. Alors il ne participait jamais aux sept étapes, étalées sur trois mois (de janvier à mars). "Je partais souvent faire de longues distances en Savoie (entre 10 et 30 kilomètres) et je participais aussi à des épreuves du Nordic Challenge (challenge français de ski de fond, ndlr). Mais l'an passé, j'avais trop de travail alors je suis resté par ici."

Pas le temps de planter ses bâtons trop loin. L'occasion idéale de découvrir la compétition des Alpes-Maritimes dans son ensemble. "Ce sont des étapes très sympa. Je les ai toutes faites et et j'ai gagné", raconte le skieur avec une voix enjouée.

Refaire le Challenge nordique des Alpes-Maritimes et l'emporter à nouveau, c'est l'un des objectifs de Stefano Buttiero pour cette saison. "J'aimerais aussi faire quelques étapes du Nordic Challenge, ainsi qu'une ou deux longues distances sur 30 kilomètres en Savoie."

Publié le

Liste des Clubs : Fédération Monégasque de Ski

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos