Pas de ticket olympique à Varese pour Quentin Antognelli

Le rameur monégasque a terminé 6e de la Finale B de la régate de qualification européenne, jeudi matin en Italie. La course mondiale organisée à Lucerne du 15 au 17 mai représente sa dernière chance de qualification directe aux Jeux de Tokyo cet été.

"Finir dans les trois premiers, c'était mission impossible." A la sortie de la régate européenne de qualification olympique, qui s'est tenue à Varese cette semaine, Quentin Antognelli n'est pas déçu. Le rameur de la Principauté, engagé en skiff, n'a pourtant pas conquis le précieux sésame qui lui aurait permis d'ajouter son nom à celui de Xiaoxin Yang parmi les athlètes monégasques en partance pour Tokyo, cet été. Mais il assure ne pas avoir "grand-chose à se reprocher". Et pour cause, la lutte pour les trois tickets qualificatifs a été âpre sur le lac de Varese. "Parti un poil trop vite" pour son entrée en lice, le Monégasque a terminé 5e de la série 3 (7'13''38), lundi, et est passé par la case "repêchage" dans l'après-midi. 

Une Finale B accrochée

Sa deuxième position, après un long duel en tête de la course avec Peter Zelinka (Slovaquie), lui a permis d'intégrer les demi-finales (7'06''91). Le vent s'est alors mêlé aux débats, contraignant les organisateurs à annuler deux journées de compétition d'affilée. Mais Quentin Antognelli n'est finalement pas parvenu à se qualifier pour la finale principale, où les trois premières places sont récompensées d'une qualification directe pour Tokyo (le Grec Stefanos Ntouskos, le Russe Alexander Vyazovkin et le Hongrois Bendeguz Petervari-Molnar). "J'étais dans le coup jusqu'aux 1 000 premiers mètres. Je me suis ensuite un peu désuni et les autres ont accéléré", retrace le skiffeur, qui a pris la 6e position (7'40''88). La Finale B a été plus serrée et trois secondes ont séparé Peter Zelinka (décidément !), 3e (7'10''12), du Monégasque (6e en 7'13''81). 

Régate de qualification mondiale à Lucerne

"J'ai certes connu des petits problèmes techniques et physiques, mais je n'aurais pas pu faire mieux", avoue-t-il. Daniel Fauché, son entraîneur à la Société nautique de Monaco, médaillé d'argent aux Jeux de 1996, embraye : "Quentin a fait de bons parcoursIl effectue sa meilleure course lors des repêchages. Le niveau était relevé, tout les rameurs ont été obligés de faire des courses de folie pour accéder à la Finale A."  Quentin Antognelli participera à la régate de qualification mondiale sur le Rotsee de Lucerne (15-17 mai). Deux tickets seront délivrés en Suisse. "Ce sera encore plus compliqué", souffle le Monégasque, étudiant à l'Université d'Oxford Brooks, qui va rentrer en Principauté quelques jours avant de regagner l'Angleterre.

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos

Les résultats de Quentin Antognelli :

Série 3 :
1- Dani Friedman (ISR) : 7'00''15
2- Onat Kazakli (TUR) : 7'03''82
3- Aleksandar Filipovic (SER) : 7'06''16
4- Peter Zelinka (SVK) - 7'11''93
5- Quentin Antognelli (MON) - 7'13''38

Repêchage
1- Peter Zelinka (SVK) : 7'05''68
2- Quentin Antognelli (MON) : 7'06''91
3- Alexandros Zisimidis (CYP) : 7'10''39
4- Johann Poolak (EST) : 7'13''85
5- Ward Lemmelijn (BEL) : 7'15''33
6- Alexandr Bulat (MDA) : 7'17''37

Demi-finale A/B 1
1- Alexander Vyazovkin (RUS) : 7'08''66
2- Bendeguz Petervari-Molnar (HUN) : 7'11''27
3- Aleksandar Filipovic (SER) : 7'12''12
4- Alexandros Zisimidis (CYP) : 7'22''24
5- Dani Fridman (ISR) : 7'25''95
6- Quentin Antognelli (MON) : 7'40''88

Finale B
1- Alexandros Zisimidis (CYP) : 7'04''66
2- Anders Backeus (SWE) : 7'05''44
3- Peter Zelinka (SVK) : 7'10''12
4- Dani Friedman (ISR) : 7'10''45
5- Robert Ven (FIN) : 7'12''22
6- Quentin Antognelli (MON) : 7'13''81