Antognelli à l'arrêt

Présent aux championnats du monde d'aviron à Plovdiv, en Bulgarie, du 9 au 16 septembre derniers, le Monégasque Quentin Antognelli est passé proche d'une belle performance. Une fracture de fatigue aux côtes l'en a malheureusement empêché. Une blessure qui le contrait à l'arrêt pour quelques semaines et va lui faire manquer les championnats du monde en mer.

Quentin Antognelli poursuit son bonhomme de chemin dans l'aviron. Mais le jeune homme s'est récemment blessé et ne pourra donc prendre part aux championnats du monde d'aviron de mer, qui auront lieu du 11 au 14 octobre, sur la côte ouest du Canada, à Victoria, en Colombie Britannique. Une blessure survenue lors des derniers mondiaux d'aviron disputés en Bulgarie, à Plovdiv, du 9 au 16 septembre derniers. 

Tout avait pourtant très bien commencé pour le Monégasque, qui s'était brillamment qualifié pour les quarts de finale, bouclant son tour qualificatif en moins de 7 minutes. Grâce à cette performance, le licencié de la Société Nautique de Monaco s'était ouvert la voie royale vers son objectif, à savoir la finale C. Mais après cette première course, il a ressenti de violentes douleurs au niveau des cotes.

Forfait avant la finale

Malgré ces vives douleurs, il s'est tout de même aligné au départ de la demi-finale à l'issue de laquelle il pouvait se qualifier pour les finales C ou D. S'il a validé son billet pour la D, il n'a cependant pu tenir sa place et a dû déclarer forfait pour la finale D. Une déception pour le jeune homme dont les examens ont révélé une fracture de fatigue aux cotes, une blessure assez commune en aviron.

Une blessure qui intervient d'ailleurs à un mauvais moment, Quentin ayant au préalable réussi de belles choses, validant ainsi tout le travail préparatoire qu'il avait réalisé cette année. Contraint d'observer un arrêt complet durant quelques semaines, il est donc forfait en vue des mondiaux en mer du mois d'octobre. 

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :